Le judoka Paltchick offre à sa maman infirmière sa médaille olympique de bronze
Rechercher

Le judoka Paltchick offre à sa maman infirmière sa médaille olympique de bronze

Après être rentré de Tokyo, Peter Paltchick a surpris sa mère en apportant son prix à l'hôpital Sheba où elle travaille et en le plaçant autour de son cou

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Capture d'écran de la vidéo du judoka Peter Paltchick présentant à sa mère Larissa la médaille de bronze qu'il a gagnée aux Jeux olympiques de Tokyo, le 2 août 2021. (Crédit : Instagram)
Capture d'écran de la vidéo du judoka Peter Paltchick présentant à sa mère Larissa la médaille de bronze qu'il a gagnée aux Jeux olympiques de Tokyo, le 2 août 2021. (Crédit : Instagram)

L’un des judokas israéliens médaillés olympiques a partagé la gloire avec sa mère lundi en lui présentant la médaille de bronze qu’il a gagnée ce week-end à Tokyo. 

Peter Paltchick est arrivé dans le pays avec le reste de l’équipe et a été accueilli en héros. 

Il s’est ensuite rendu à l’hôpital Sheba où sa mère, Larissa, travaille comme infirmière dans une clinique spécialisée dans le traitement du coronavirus. 

Visiblement émue, elle est sortie pour saluer son fils et après une chaleureuse accolade, Paltchick a placé la médaille de bronze autour de son cou. 

Paltchik a remporté le bronze dans le concours par équipe mixte samedi après avoir terminé 7e dans le concours des -100 kilos la semaine dernière. Après la victoire de l’équipe, Larissa a admis qu’elle n’a pas l’habitude de regarder les combats de son fils en direct à la télévision parce que c’est « trop de pression ».

Capture d’écran de la vidéo de Larissa Paltchick célébrant la médaille de bronze remportée par son fils Peter Paltchick aux Jeux olympiques de Tokyo 2020, vue au centre médical Sheba à Tel Aviv, le 2 août2021. (Crédit : Instagram)

 
Dans ce cas, son mari lui a dit de regarder une rediffusion du match gagnant, mais a fermé les fenêtres pour que personne n’entende ses cris de joie, a-t-elle expliqué aux médias. 

« Je lui ai dit que je voulais que [les fenêtres] restent ouvertes pour que les gens m’entendent crier de joie et de fierté, parce que c’est une médaille pour tout le monde, Peter l’a gagnée pour tout Israël », a-t-elle déclaré dimanche.     

Jusqu’à présent, Israël a remporté trois médailles aux JO, dont une en or par le gymnaste Artem Dolgopyat lundi pour sa routine au sol. C’est seulement la deuxième fois qu’Israël remporte une médaille d’or olympique. 

Avishag Semberg a remporté une médaille de bronze dans la catégorie des -49kg du taekwondo féminin. 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...