Rechercher

Le ministère de la Défense teste un nouveau système de défense sur un APC Eitan

Iron Fist, développé par Elbit, permet de suivre et d'intercepter les missiles entrants ; il sera également déployé sur les bulldozers blindés de l'armée

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le système de défense active Iron Fist monté sur un APC Eitan lance un projectile pour intercepter un missile antichar entrant, dans une image publiée par le ministère de la Défense, le 12 décembre 2022. (Crédit : Ministère de la Défense)
Le système de défense active Iron Fist monté sur un APC Eitan lance un projectile pour intercepter un missile antichar entrant, dans une image publiée par le ministère de la Défense, le 12 décembre 2022. (Crédit : Ministère de la Défense)

Le ministère de la Défense a annoncé lundi la réussite du test d’un système de défense antimissile en cours de développement pour le nouveau véhicule blindé de transport de troupes avancé de l’armée, et potentiellement pour ses bulldozers blindés.

Le système, baptisé Iron Fist (Poing de fer) et développé par Elbit Systems, a été monté sur un APC Eitan lors du test. Le ministère a déclaré qu’il serait également déployé sur les bulldozers D9 de l’armée une fois son développement terminé.

L’Eitan est un véhicule léger à huit roues qui réunit les technologies du char Merkava et du TTB Namer. Il a été construit en partie en réponse aux leçons tirées de la guerre de Gaza de 2014, et remplacera les actuels APC entièrement chenillés M113 de l’armée israélienne.

Le dispositif Iron Fist, similaire au système TROPHY actuellement déployé sur les chars Merkava et les APC Namer de Tsahal, bloque les missiles antichars et les roquettes entrantes.

Le nouveau système est composé d’un système de détection radar et électro-optique qui repère les missiles entrants et qui prédit leur trajectoire, et de lanceurs qui tirent des projectiles, faisant exploser le missile ou la roquette entrant à distance du véhicule blindé ou du bulldozer.

Le système identifie également la source de l’attaque, ce qui permet aux soldats à l’intérieur du véhicule blindé de riposter plus rapidement.

Le ministère a déclaré que le récent test consistait à lancer des missiles antichars sur le TTB « dans divers scénarios difficiles ».

Le chef de la Direction des chars de défense et des véhicules blindés du ministère, le général de brigade Oren Giber, qui a travaillé sur la livraison de nouvelles unités Eitan à Tsahal, a déclaré que le Poing de fer était « une partie importante de ce projet ».

« Il est actuellement à des stades avancés de développement et de déploiement sur l’APC Eitan et sur les bulldozers, subissant des essais rigoureux pour garantir son adéquation au champ de bataille », a déclaré Giber.

Le chef des forces terrestres de Tsahal, le brigadier général Aviram Sela, a salué le test du système, affirmant qu’il « améliorera la protection des forces sur le champ de bataille ».

Le nouveau Eitan APC dans une photo d’une brochure publiée le 9 février 2020. (Ministère de la Défense)

Au cours de l’été, le ministère de la Défense a livré le premier Eitan à l’armée israélienne.

L’Eitan est destiné à donner aux troupes une plus grande vitesse, une plus grande mobilité – il peut atteindre 90 kilomètres par heure – ainsi qu’une meilleure sécurité.

Chaque APC nécessite la production d’environ un million de pièces, dont plus de 20 tonnes d’acier, 30 kilomètres de fil de soudure, six kilomètres de câble d’alimentation et de communication, et environ 70 litres de peinture.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.