Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

100 000 personnes à Tel Aviv pour les otages : « Nous ne resterons pas les bras croisés »

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Des Israéliens participant à un rassemblement appelant à la libération des Israéliens retenus en otage à Gaza, à Tel Aviv, le 25 novembre 2023. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Des Israéliens participant à un rassemblement appelant à la libération des Israéliens retenus en otage à Gaza, à Tel Aviv, le 25 novembre 2023. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

On estime qu’environ 100 000 personnes ont participé à un rassemblement à Tel Aviv appelant au retour de tous les otages de Gaza, alors que le deuxième groupe, qui devait être libéré cet après-midi, a été retardé.

Orna et Ronen Neutra, les parents d’Omer Neutra, un soldat « seul » enlevé le 7 octobre, déclarent qu’il est né un mois après le 11 septembre 2001. Omer a été élevé dans un foyer hébréophone par des parents israéliens à Long Island, dans l’État de New York, et avait décidé de s’engager dans les rangs de Tsahal après le lycée.

« Cela n’a pas été facile, mais il y a ici un tel système de soutien pour les soldats seuls », explique Orna.

« Nous lui avons parlé pour la dernière fois vendredi après-midi [le 6 octobre]. Il nous a dit que ce serait un Shabbat calme. Nous t’aimons, Omer, et nous n’aurons de cesse tant que tu ne sera pas rentré à la maison. »

Omer Neutra, né aux États-Unis, est présumé avoir été fait prisonnier par le Hamas le 7 octobre 2023. (Autorisation)
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.