Ban Ki-moon salue l’accord qui pourrait « contribuer à la paix »
Rechercher

Netanyahu : Israël, “pas lié” par l’accord avec l’Iran, saura se “défendre”

L'Iran et les grandes puissances ont finalisé mardi à Vienne un accord sur le nucléaire iranien après 12 ans de tensions diplomatiques

Les représentants des puissances mondiales et de l'Iran posant avant l'annonce d'un accord sur pourparlers nucléaires de l'Iran à Lausanne  le 2 avril 2015. (AFP / FABRICE COFFRINI)
Les représentants des puissances mondiales et de l'Iran posant avant l'annonce d'un accord sur pourparlers nucléaires de l'Iran à Lausanne le 2 avril 2015. (AFP / FABRICE COFFRINI)

L’Iran et les grandes puissances vont tenir une réunion plénière « finale » mardi à 08H30 GMT à Vienne au terme de plus de 16 jours de pourparlers sur le nucléaire iranien, a annoncé l’Union européenne.

La « réunion plénière finale de l’E3/UE3 et de l’Iran aura lieu à 10H30 (08H30 GMT) à l’ONU » à Vienne, a indiqué la porte-parole de l’UE, Catherine Ray, sur son compte Twitter, utilisant la désignation européenne du groupe P5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...

Ban Ki-moon salue l’accord qui pourrait « contribuer à la paix »

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a salué mardi l’accord « historique » sur le nucléaire iranien, estimant qu’il peut « contribuer de manière essentielle à la paix et la stabilité dans la région et au-delà ».

Selon un communiqué de l’ONU, M. Ban félicite les négociateurs pour leur détermination et « admire le courage des dirigeants qui ont approuvé l’accord ».

« J’espère, et en fait je crois, que cet accord conduira à une plus grande compréhension et coopération mutuelle sur les nombreux et graves défis posés à la sécurité au Proche-Orient », ajoute le secrétaire général.

« Il pourrait ainsi contribuer de manière essentielle à la paix et la stabilité dans la région et au-delà ».

Les Nations unies « sont prêtes à coopérer pleinement avec les parties concernées pour appliquer cet accord important et historique », conclut le texte.

M. Ban a fait cette déclaration depuis Addis Abeba, où il participe à une conférence internationale sur le financement du développement.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon lors d'une conférence de presse à la conférence des donateurs de Gaza au Caire, en Egypte, le 12 cctobre 2014 (Crédit photo: AFP / Khaled Desouki)
Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon lors d’une conférence de presse à la conférence des donateurs de Gaza au Caire, en Egypte, le 12 cctobre 2014 (Crédit photo: AFP / Khaled Desouki)