Naturalisation du fils d’un couple gay juif: le département d’Etat US fait appel
Rechercher

Naturalisation du fils d’un couple gay juif: le département d’Etat US fait appel

Le gouvernement avait refusé d'accorder à l'enfant la citoyenneté américaine après qu'un test ADN a révélé que le père est Israélien ; le jumeau, de père américain, l'est aussi

Elad Dvash-Banks, à gauche, et son partenaire, Andrew, posent pour des photos avec leurs jumeaux, Ethan, au centre droit, et Aiden dans leur appartement de Los Angeles le 23 janvier 2018. (AP Photo/Jae C. Hong, File)
Elad Dvash-Banks, à gauche, et son partenaire, Andrew, posent pour des photos avec leurs jumeaux, Ethan, au centre droit, et Aiden dans leur appartement de Los Angeles le 23 janvier 2018. (AP Photo/Jae C. Hong, File)

Le département d’Etat américain a fait appel de la décision d’un tribunal fédéral qui a renversé son refus d’accorder la citoyenneté à l’un des deux jumeaux né d’un couple juif homosexuel.

Andrew Dvash-Banks, un Américain, et Elad Dvash-Banks, un Israélien, se sont mariés au Canada en 2010. Leurs fils, Ethan et Aiden, ont été conçus avec des dons d’ovocytes et du sperme des deux pères. Les deux sont nés de la même mère porteuse à quelques minutes d’intervalle en septembre 2016. Les deux pères sont enregistrés comme les parents dans les certificats de naissance.

Peu après la naissance des jumeaux, les pères sont allés au consulat américain à Toronto pour demander la citoyenneté américaine pour leurs fils. L’officier d’état-civil sur place leur a demandé des « détails très personnels » sur la conception des jumeaux, conduisant les deux hommes à quitter le consulat « choqués, humiliés et blessés », selon la plainte originale déposée en 2018 par Immigration Equality, une organisation de défense de droits des immigrants LGBT, et le cabinet d’avocat Sullivan & Cromwell.

Les hommes ont été forcés à faire des tests ADN pour prover qu’Elad Dvash-Banks, qui n’est pas américain, est le père d’Ethan et Andrew Dvash-Banks est le père d’Aiden. Seul Aiden a été reconnu comme citoyen à la naissance. Le couple a poursuivi en justice le gouvernement pour qu’il accorde le même statut à son frère jumeau.

Elad Dvash-Banks, à droite, et son partenaire, Andrew, jouent avec leurs jumeaux, Ethan, à gauche, et Aiden dans leur appartement de Los Angeles, le 23 janvier 2018. (AP Photo/Jae C. Hong)

Dans une décision de février, John Walter, le juge du tribunal de Los Angeles, a déclaré que le département d’Etat avait eu tort de refuser le citoyenneté au garçon de deux ans Ethan Dvash-Banks parce que la loi américaine ne demande pas qu’un enfant atteste d’une relation biologique avec ses parents si les parents étaient mariés au moment de leur naissance.

Andrew et Elad Dvash-Banks ont commenté la décision d’appel du département d’Etat.

« Nous sommes outragés que le département d’Etat soit si déterminé à faire du mal à notre famille et à la communauté LGBT, ont-ils déclaré dans le communiqué. Le combat n’est pas fini, et nous ne nous arrêterons pas tant que notre famille ne sera pas traitée avec équité et égalité. Rien ne peut nous séparer. Nous quatre sommes indestructibles. »

Aaron Morris, le directeur général d’Immigration Equality, a déclaré dans le même communiqué que la décision du gouvernement sur la citoyenneté d’Ethan « est anticonstitutionnelle, discriminatoire et moralement répréhensible ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...