Rechercher

Plus de 200 personnalités contre le boycott du festival israélien du film LGBTQ

Parmi les signataires figurent les acteurs Neil Patrick Harris, Mayim Bialik, Mila Kunis, Helen Mirren et Zach Quinto, ainsi que les musiciens Sia et Gene Simmons

Neil Patrick Harris participe à un événement organisé en l'honneur des LGBTQ par l'hebdomadaire américain Entertainment Weekly, au Stonewall Inn, le 5 juin 2019, à New York. (Crédit : Greg Allen/Invision/AP)
Neil Patrick Harris participe à un événement organisé en l'honneur des LGBTQ par l'hebdomadaire américain Entertainment Weekly, au Stonewall Inn, le 5 juin 2019, à New York. (Crédit : Greg Allen/Invision/AP)

Plus de 200 personnalités du monde du spectacle ont signé une lettre publique contre les boycotts culturels d’Israël, en réponse aux appels du mouvement BDS à boycotter le Festival international du film LGBTQ+ de Tel Aviv – également connu sous le nom de TLVFest – le plus important du genre en Israël.

Parmi les signataires figurent les acteurs Neil Patrick Harris, Mayim Bialik, Mila Kunis, Helen Mirren et Zach Quinto, ainsi que les musiciens Sia et Gene Simmons.

« Les films ont le pouvoir de rassembler les gens, de transcender les frontières, de sensibiliser le public et de provoquer des changements sociétaux positifs », lit-on dans la lettre.

« En Israël, les films ont cette capacité unique de réunir les Juifs, les Arabes et les personnes de toutes les races, ethnies et origines dans une collaboration basée sur un amour partagé des arts, en œuvrant ensemble à la réalisation de l’objectif commun de raconter leurs histoires et de construire des ponts de compassion et de compréhension », poursuit la lettre.

« Le festival international annuel du film LGBTQ de Tel Aviv (TLVFest) incarne cet esprit d’unité et de vérité, avec des films réalisés par des cinéastes de toutes origines, y compris des Palestiniens. »

« Pour cette raison, nous rejetons toute tentative de boycott du TLVFest – le plus grand festival du film LGBTQ d’Israël – qui a pour but de présenter les témoignages des personnes LGBTQ à travers le monde et à créer un avenir meilleur pour elles, tant en Israël que partout ailleurs sur la planète.

« Nous sommes unis avec tous les cinéastes participants pour lutter contre les discours de division tenus par les activistes du boycott qui cherchent à désinformer, à intimider les artistes pour qu’ils retirent leurs films du festival ou à leur faire honte pour leur participation au festival. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...