Pourquoi un activiste d’extrême gauche a été mis en examen
Rechercher

Pourquoi un activiste d’extrême gauche a été mis en examen

Ezra Nawi a donné des informations sur les Palestiniens qui ont vendu de la terre aux Juifs, ce qui est passible de la peine de mort, selon la loi de l’Autorité palestinienne

Ezra Nawi (Uri Zakhem/Wikipedia)
Ezra Nawi (Uri Zakhem/Wikipedia)

Dimanche, des procureurs ont mis en examen l’activiste israélien de gauche Ezra Nawi pour avoir transmis des informations sur des Palestiniens qui ont vendu des terres aux Juifs israéliens au Service de Sécurité Préventive Palestinien, mettant ainsi leurs vies en danger.

La mise en examen, déposée par des procuteurs du district de Jérusalem au Tribunal de Jérusalem, accusait Nawi d’avoir violé la loi qui interdit aux citoyens israéliens de travailler avec les services de sécurité de l’Autorité palestinienne.

Vendre de la terre aux Juifs vous condamne à la peine de mort, selon la loi de l’Autorité palestinienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...