Tel Aviv, classée 7e ville la plus chère du monde
Rechercher

Tel Aviv, classée 7e ville la plus chère du monde

La ville blanche est ainsi la seule ville du Moyen-Orient à figurer dans le Top 10 – avec Osaka, Singapour et Hong Kong qui se partagent la première place du classement

Vue aérienne de la plage de Tel Aviv. (Crédit : Municipalité Tel Aviv Yafo, Barak Brinker)
Vue aérienne de la plage de Tel Aviv. (Crédit : Municipalité Tel Aviv Yafo, Barak Brinker)

Selon le classement bi-annuel du journal anglais The Economist, Tel Aviv est la 7e ville la plus chère du monde (elle était 10e l’année dernière).

Elle est ainsi la seule ville du Moyen-Orient à figurer dans le Top 10. L’étude explique que cette évolution est due au boom des exports, qui ont renforcé l’appréciation du shekel. La ville côtière occupait la 28e place il y a 6 ans.

Les trois villes les plus chères du monde sont Osaka, Singapour et Hong Kong, qui se partagent la première place du classement.

La capitale française est elle placée à la cinquième place.

Les villes où le coût de la vie est le moins cher sont Tachkent, la capitale de l’Ouzbékistan, Damas, la capitale de la Syrie, Almaty au Kazakhstan, Buenos Aires en Argentine et Karachi au Pakistan.

« Le Worldwide Cost of Living est un rapport bi-annuel de l’Economist Intelligence Unit, qui compare plus de 400 tarifs individuels concernant 160 produits et services. L’enquête intègre des indices comparatifs du coût de la vie entre les villes et est menée depuis plus de 30 ans », explique The Economist.

Selon un autre récent classement, réalisé par l’ONU, Tel Aviv a été classée 8e ville la plus heureuse du monde, et Jérusalem 33e. Sur la liste des pays, Israël est 14e.

Tel Aviv a été fondée en 1909, près de 40 ans avant la création de l’Etat d’Israël, par quelques dizaines de familles qui ont partagé la terre disponible en faisant une loterie à l’aide de coquillages de mer.

Aujourd’hui, elle compte une population de près de 440 000 habitants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...