Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Un ado aurait été tué par les soldats en Cisjordanie, disent les Palestiniens ; Tsahal dit avoir tiré sur des hommes armés

Les militaires déclarent que l'incident, survenu pendant des échanges de coups de feu près de Jénine, fait l'objet d'une enquête

Les forces de sécurité israéliennes inspectent le secteur d'une fusillade à Al-Auja, en Cisjordanie, le 28 mars 2024. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)
Les forces de sécurité israéliennes inspectent le secteur d'une fusillade à Al-Auja, en Cisjordanie, le 28 mars 2024. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)

Les forces israéliennes auraient abattu un adolescent de 13 ans pendant un raid effectué en Cisjordanie, a annoncé l’agence officielle de presse palestinienne Wafa dans la journée de samedi. L’armée israélienne a indiqué qu’une enquête avait été ouverte sur l’incident.

Wafa a fait savoir que les forces israéliennes avaient fait face à des heurts alors qu’elles menaient un raid dans la ville de Qabatiya, dans le sud de Jénine, avant l’aube. Tsahal a expliqué qu’un certain nombre de terroristes palestiniens avaient tiré sur les troupes qui ont riposté.

L’armée a ultérieurement reçu une information faisant état de la mort d’un mineur palestinien.

« Les circonstances de cet incident sont en cours de réexamen », a-t-elle déclaré à Reuters.

La mort de l’adolescent a été confirmée par Fawaz Hammas, le directeur de l’hôpital Al-Razi à Jénine, selon Wafa.

Jeudi, trois Israéliens avaient été blessés dans une attaque à l’arme à feu qui avait pris pour cible des bus scolaires et d’autres voitures qui circulaient sur une autoroute majeure de Cisjordanie. Les faits s’étaient déroulés dans la ville d’al-Auja. La Route 90, qui est la principale artère de circulation reliant le nord et le sud dans la vallée du Jourdain, traverse cette ville palestinienne.

Deux bus scolaires blindés et au moins deux voitures avaient été visées dans le cadre de cet attentat alors qu’ils traversaient al-Auja, selon les services de secours et selon les autorités locales.

Dans l’un des véhicules, un homme de 30 ans avait été modérément par balle et un autre homme plus légèrement, avaient indiqué les services d’urgence du Magen David Adom. Dans le second, un adolescent de 13 ans avait été légèrement blessé par des éclats de verre.

Les forces de sécurité, à Jérusalem et en Cisjordanie, sont en état d’alerte élevé depuis le début du ramadan, au début du mois. Les tensions étaient d’ores et déjà fortes entre Israéliens et Palestiniens en raison de la guerre qui oppose actuellement l’État juif au Hamas, une guerre qui a été entraînée par l’attaque meurtrière qui avait été commise par les hommes armés du groupe terroriste sur le sol israélien, le 7 octobre – ils avaient tué près de 1 200 personnes, des civils en majorité, et ils avaient enlevé 253 personnes, prises en otage dans la bande de Gaza.

Depuis le 7 octobre, a indiqué l’armée, les troupes ont arrêté environ 3600 Palestiniens recherchés dans toute la Cisjordanie et notamment plus de 1 600 individus qui étaient affiliés au Hamas.

Les Palestiniens déclarent que plus de 450 personnes ont été tuées par les forces israéliennes en Cisjordanie depuis le début des hostilités. La majorité d’entre elles étaient en train de commettre des attaques ou prenaient part aux affrontements qui ont émaillé les raids nocturnes, qui ont particulièrement concerné quelques secteurs précis du nord de la Cisjordanie. Toutefois, des passants qui se trouvaient accidentellement dans les parages des opérations militaires auraient également perdu la vie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.