Un ado palestinien se livre à la police après l’attaque au couteau de samedi
Rechercher

Un ado palestinien se livre à la police après l’attaque au couteau de samedi

Le jeune de 16 ans de Jérusalem-Est est suspecté d'avoir attaqué un nouvel immigrant récent des Etats-Unis près de la porte de Damas à Jérusalem

Un des suspects de l'attaque au couteau contre un adolescent israélien près de la porte de Damas, le 30 janvier 2016. (Crédit : autorisation)
Un des suspects de l'attaque au couteau contre un adolescent israélien près de la porte de Damas, le 30 janvier 2016. (Crédit : autorisation)

Un des Palestiniens soupçonnés d’avoir perpétré samedi l’attaque au couteau à coups de couteau la porte de Damas à Jérusalem s’est livré à la police dimanche matin.

Selon la police, le jeune, âgé de 16 ans originaire de Jérusalem-Est, « a compris que la police l’avait identifié et a décidé de se rendre aux enquêteurs. »

Selon la police, d’autres arrestations sont à prévoir dans l’affaire.

La victime, un nouvel immigrant des États-Unis âgé de 17 ans a été légèrement blessé dans l’attaque. Il a dit que lui et un ami ont été entourés par des dizaines de jeunes Arabes lorsqu’ils revenaient du mur Occidental samedi après-midi.

Les jeunes Arabes se sont moqués d’eux, et deux d’entre eux brandissaient des couteaux, a-t-il dit.

« Il nous a semblé qu’ils voulaient nous tuer », a-t-il ajouté. « Je ne les ai pas vu venir à moi, et n’ai réalisé que j’avais été poignardé qu’une fois après avoir vu du sang et qu’ils ont pris la fuite. »

Son ami a réussi à s’échapper et à alerter des policiers à proximité. Le jeune blessé a été transporté à l’hôpital Hadassah Mount Scopus pour traiter des plaies par arme blanche qu’il avait dans le dos.

Les forces de sécurité ont lancé une chasse à l’homme pour retrouver les assaillants, et quelques heures plus tard, la police a annoncé l’arrestation de deux Palestiniens de 15 ans de Jérusalem-Est qui correspondaient au signalement des assaillants.

Le jeune de 16 ans qui s’est rendu dans la nuit était également recherché par la police, comme plusieurs autres soupconnés d’avoir pris part à l’attaque.

Bien que la victime ne puisse être nommée en raison d’une loi interdisant l’identification directe de mineurs impliqués dans des crimes, il a été identifié comme un adolescent ultra-orthodoxe du quartier de Brooklyn à New York, qui a immigré en Israël le mois dernier.

Il a dit samedi soir aux journalistes depuis son lit d’hôpital que l’attaque ne le dissuaderait pas de s’enrôler prochainement dans l’armée israélienne. Il espère rejoindre les rangs de l’unité de commando d’élite Sayeret Matkal, a-t-il a dit au site d’information Ynet.

« J’ai été poignardé, mais je vais quand même m’enrôler dans l’armée et donner le meilleur de moi, » a-t-il déclaré. « Je n’ai peur de rien. »

L’attaque – la dernière d’une vague d’attentat meurtriers palestiniens à la voiture-bélier, au couteau et par armes à feu – est survenue trois jours après qu’un Israélien ait été grièvement blessé dans une attaque au couteau en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...