Un chanteur juif hongrois et sa femme « ont leur place dans une chambre à gaz »
Rechercher

Un chanteur juif hongrois et sa femme « ont leur place dans une chambre à gaz »

Daniel Rosenfeld a dit que cinq hommes l'ont traité, lui et sa femme, de "sales Juifs", leur faisant des saluts nazis alors qu'ils revenaient de la synagogue

La place centrale de Nyíregyháza, Hongrie. (Domaine public, Wikipedia, David Sallay)
La place centrale de Nyíregyháza, Hongrie. (Domaine public, Wikipedia, David Sallay)

JTA — En Hongrie, cinq jeunes hommes ont dit à un militant de la communauté juive dans la rue que lui et sa femme sont des « sales Juifs » qui « ont leur place dans une chambre à gaz », ont déclaré les victimes présumées à la police.

Dans l’incident du 18 août à Nyíregyháza, Daniel Rosenfeld et sa femme rentraient de leur synagogue locale quand les hommes se sont approchés d’eux, a rapporté le journal juif Szombat la semaine dernière.

Rosenfeld est le président du Comité commémoratif pour les combattants juifs hongrois de la liberté, et il chante aussi dans le groupe.

« Il y a aussi eu des crachats et des insultes ‘sales juifs’ ‘ont leur place dans la chambre à gaz’, ‘on les envoie en chambre à gaz’ « , a déclaré Rosenfeld à Szombat. On leur a aussi hurlé dessus un salut nazi « Sieg Heil », a-t-il dit.

La police a commencé son enquête en utilisant des images de circuits fermés de télévision, a rapporté Szombat.

Les intimidations antisémites sont relativement rares dans les rues de Hongrie, où environ 100 000 Juifs vivent.

Nyiregyhaza est une ville située à environ 190 km à l’est de Budapest.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...