Un couple néerlandais retire sa demande d’enlèvement d’une “pierre du souvenir” de l’Holocauste
Rechercher

Un couple néerlandais retire sa demande d’enlèvement d’une “pierre du souvenir” de l’Holocauste

Après avoir été vivement critiqué, le couple a évoqué des “malentendus” entraînés par cette médiatisation

Photo d'Amsterdam, en Hollande le 19 décembre 2011 (Crédit : Nati Shohat / Flash90)
Photo d'Amsterdam, en Hollande le 19 décembre 2011 (Crédit : Nati Shohat / Flash90)

Un couple de Néerlandais qui avait porté plainte contre la municipalité d’Amsterdam en raison de la présence d’une « pierre du souvenir » de l’Holocauste, de la taille d’une carte postale, a renoncé à sa plainte après les critiques qui n’ont cessé d’affluer depuis que leur demande a été rendue publique.

La couple, qui vit dans le quartier huppé du Vieux sud de la capitale néerlandaise, a expliqué dimanche au quotidien Volkskrant que la plainte avait été largement critiquée dans les médias hollandais et internationaux depuis qu’elle a été rendue publique vendredi.

« Nous sommes choqués de la manière dont la publicité qui a été faite sur cette question a pu entrainer des malentendus », a écrit le couple, qui a demandé à conserver l’anonymat, et qui a ajouté que, « en raison de la mort de notre enfant, ce pavé est devenu trop émotionnel ».

Le couple faisait référence à la plaque de 25 cm² que des employés municipaux avaient placé sur le trottoir à proximité de leur maison en 2014, et qui portait le nom de Joachim Elte, un comptable Juif qui avait vécu dans le même immeuble , au 3 Sint Maes St., avant d’être déporté dans un camp de concentration pendant la Deuxième Guerre mondiale, et tué en 1945.

Le petit-fils d’Elte vit également dans cette même rue, selon Volkskrant.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...