Un festival du film italien promet un véritable “Cinema Paradiso” en Israël
Rechercher

Un festival du film italien promet un véritable “Cinema Paradiso” en Israël

Huit cinémathèques projetteront 16 films italiens dans le cadre de la semaine Cinema Italia, à partir du 3 juin

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Tiré de 'Thou Shalt Not Hate', l'un des films projetés au prochain festival du cinéma italien, à partir du 3 juin, dans les cinémathèques en Israël (Crédit : Cinema Italia)
Tiré de 'Thou Shalt Not Hate', l'un des films projetés au prochain festival du cinéma italien, à partir du 3 juin, dans les cinémathèques en Israël (Crédit : Cinema Italia)

C’est une semaine de « cinéma paradiso » qui se prépare avec la huitième édition du Cinema Italia, qui ouvrira le 3 juin dans les salles des cinémathèques israéliennes.

Les 16 films projetés dans les huit cinémathèques de Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Herzliya, Holon, Rosh Pina, Sderot et Ofakim varient en genre, et incluent des drames historiques lourds, des satires, des films classiques, des biographies et des films familiaux.

L’un des films à l’affiche est « Thou Shalt Not Hate », le film de Mauro Mancini sur un chirurgien appelé sur les lieux d’un accident qui découvre que la victime a une croix gammée tatouée sur la poitrine.

Simone, le chirurgien, est le fils d’un survivant de la Shoah. Il fuit mais est hanté par la culpabilité et recherche la famille de l’homme, essayant de trouver la rédemption.

Une option plus légère est « Parents vs Influencers », le film de Michela Andreozzi sur la relation entre un père veuf et sa fille adolescente qui s’est repliée sur son téléphone portable. Dans sa tentative de comprendre ce qui se passe, il devient lui-même un influenceur sur les réseaux sociaux.

Le festival du film est parrainé par les instituts culturels italiens de Tel Aviv et de Haïfa, ainsi que par l’ambassade d’Italie à l’Istituto Luce Cinecittà d’Israël.

Les billets sont disponibles sur les sites Web de la Cinémathèque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...