Rechercher

Un homme retrouvé mort dans sa voiture – troisième fusillade mortelle en trois jours

L'incident survenu à Baqa Al-Gharbiya porte à 72 le nombre de personnes tuées dans des homicides au sein de la communauté arabe cette année

Un homme de 37 ans de Baqa Al-Gharbiya a été retrouvé mort dans sa voiture, le 28 août 2022. (Crédit : Porte-parole de la police)
Un homme de 37 ans de Baqa Al-Gharbiya a été retrouvé mort dans sa voiture, le 28 août 2022. (Crédit : Porte-parole de la police)

Un homme de 37 ans a été abattu dimanche matin dans la ville de Baqa Al-Gharbiya, dans le nord d’Israël.

Selon un communiqué de la police, l’homme a été tué alors qu’il se trouvait assis au volant de son véhicule, sur le parking où il travaillait en tant que laveur de voitures.

Le service d’urgence du Magen David Adom a été informé de la fusillade à 9h48.

L’homme était inconscient à l’arrivée des secours. Ils ont tenté de le ranimer mais n’y sont pas parvenus, le déclarant mort sur place.

La police a annoncé ouvrir une enquête. Aucune arrestation n’a été effectuée dans l’immédiat.

Il s’agit du troisième décès consécutif par balle dans la communauté arabe israélienne en trois jours, après qu’un habitant de Lod de 52 ans a été abattu vendredi et qu’un habitant de Ramle de 40 ans a été tué samedi soir.

Ces incidents surviennent dans le contexte d’une série de fusillades liées à la criminalité au sein de la communauté arabe au cours des dernières semaines.

Une ambulance du Magen David Adom (MDA) sur les lieux d’un meurtre présumé à Ramle, le 27 août 2022, dans lequel un homme de 40 ans a été tué. (Crédit : MDA)

Le week-end dernier, quatre personnes ont été blessées dans des fusillades à travers le pays, dont un garçon de 10 ans touché par une balle perdue près de la ville arabe d’Ein Mahil, dans le nord d’Israël.

Les communautés arabes à travers le pays ont connu une recrudescence des violences ces dernières années. Beaucoup blâment la police, qui, selon eux, n’a pas réussi à réprimer les agissements des puissantes organisations criminelles et ignore largement les violences, y compris les conflits familiaux, les guerres de territoire mafieuses et les attaques contre les femmes.

Selon Abraham Initiatives, un groupe qui lutte contre la violence dans la communauté arabe, 72 Arabes israéliens ont été tués dans des incidents liés à la criminalité depuis le début de l’année. Parmi les victimes, 61 ont été abattues.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...