Un Israélien de gauche a déclaré qu’il aidait à tuer les Palestiniens qui vendent des terres aux Juifs
Rechercher

Un Israélien de gauche a déclaré qu’il aidait à tuer les Palestiniens qui vendent des terres aux Juifs

Netanyahu déclare que le documentaire télévisé “démasque les radicaux parmi nous, dont la haine des implantations les repousse au-delà des limites”

Ezra Nawi (Crédit : Uri Zakhem/Wikipedia)
Ezra Nawi (Crédit : Uri Zakhem/Wikipedia)

Un militant israélien connu pour les droits des Palestiniens a été enregistré disant qu’il aidait les autorités palestiniennes à trouver et à tuer les Palestiniens qui vendent des terrains aux juifs.

L’enregistrement a été diffusé jeudi dans l’émission de télévision Uvda, sur la Deuxième chaîne.

Ezra Nawi, un activiste d’extrême-gauche juif du groupe Ta’ayush, est entendu en train de parler de vendeurs d’immobilier palestiniens, dont Nawi dit qu’ils l’ont pris par erreur pour un juif intéressé pour acheter leur propriété.

« J’ai immédiatement donné leurs photos et leurs numéros de téléphone aux forces de sécurité préventive », entend-on Nawi déclarer, faisant référence à la branche de contre-espionnage de l’Autorité palestinienne. « L’Autorité palestinienne les attrape et les tue. Mais avant de les tuer, ils sont beaucoup battus. »

Dans l’Autorité palestinienne, le code pénal prévoit la peine capitale pour quiconque est condamné pour avoir vendu des terres à des juifs.

La loi, que les fonctionnaires palestiniens défendent comme conçue pour empêcher les prises [de territoires] par les résidents des implantations, n’a pas été mise en place dans les tribunaux palestiniens, où les vendeurs de terrain aux juifs sont généralement condamnés à plusieurs années de prison.

Cependant, ces dernières années, plusieurs Palestiniens ont été assassinés pour avoir vendu des terrains. Leurs meurtres n’ont jamais été élucidés.

Nawi a également été enregistré en train d’obtenir des informations d’un Palestinien qui pensait qu’il était un juif intéressé par l’achat de terrain.

Nawi est vu en train de déclarer qu’il a l’intention de donner aussi ces informations aux fonctionnaires de sécurité palestiniens.

Selon Uvda, un activiste des droits de l’Homme du groupe B’Tselem a aidé Nawi à piéger le vendeur potentiel pour un coup monté dans lequel le vendeur serait arrêté.

Les enregistrements et les vidéos ont été recueillis par des militants de droite qui avaient secrètement enregistré Nawi.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a écrit vendredi sur Facebook que le reportage « démasque les radicaux parmi nous, dont la haine des implantations les a repoussé au-delà des limites, au point de livrer des innocents à la torture et à l’exécution. Ceux qui encouragent les meurtres ne peuvent pas continuer à se cacher derrière le prétexte hypocrite de se soucier des droits de l’Homme ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...