Un membre de Lev Tahor inculpé pour maltraitance sur enfants
Rechercher

Un membre de Lev Tahor inculpé pour maltraitance sur enfants

Le rabbin Elazar Rompler a été inculpé par le tribunal de Jérusalem pour maltraitance d'enfants mentalement et physiquement, alors qu'il était directeur d'une école au Canada

Eliezer Rompler, de la communauté hassidique Lev Tahor, arrive au tribunal de district de Jérusalem pour une audience, le 26 mai 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)
Eliezer Rompler, de la communauté hassidique Lev Tahor, arrive au tribunal de district de Jérusalem pour une audience, le 26 mai 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)

Un membre de la communauté hassidique Lev Tahor a été inculpé mardi devant le tribunal de district de Jérusalem pour avoir agressé et maltraité des enfants mentalement et physiquement en 2009-2011, alors qu’il était directeur d’une école appartenant à cette communauté au Canada.

Le rabbin Elazar Rompler, 46 ans, a été accusé de comportement répréhensible envers des enfants de neuf et dix ans.

Dans une affaire, Rompler aurait déshabillé, attaché et battu un enfant pendant plusieurs heures parce qu’il était soupçonné d’avoir volé de l’argent dans une tirelire de charité. Dans une autre affaire, il est accusé d’avoir demandé à d’autres enseignants de tenir un enfant au sol et de le battre à plusieurs reprises pour avoir prétendument menti.

Lev Tahor, qui compte environ 230 membres, a souvent déménagé pour échapper à des accusations criminelles. En 2014, la communauté a quitté le Canada pour le Guatemala à la suite d’allégations de mauvais traitements infligés à ses enfants, notamment des abus et des mariages entre enfants. En 2017, des membres auraient franchi la frontière avec le Mexique.

Rompler a été arrêté en décembre après son arrivée en Israël pour des raisons non précisées. Il est depuis lors assigné à résidence.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...