Un Palestinien aurait été tué près de la clôture de Gaza ; des soldats israéliens visés par des tirs près de Ramallah
Rechercher

Un Palestinien aurait été tué près de la clôture de Gaza ; des soldats israéliens visés par des tirs près de Ramallah

La zone près de Nahal Oz a été déclarée zone militaire fermée après que des Gazaouis ont tenté de franchir la clôture

Un soldat israélien se promenant dans le kibboutz Nahal Oz  temporairement abandonné dans le sud d'Israël, alors que les terroristes du Hamas à Gaza continuent de tirer des roquettes sur Israël au 34ème jours de l'opération Bordure protectrice, le 10 août 2014 (Crédit : Edi Israël / Flash90)
Un soldat israélien se promenant dans le kibboutz Nahal Oz temporairement abandonné dans le sud d'Israël, alors que les terroristes du Hamas à Gaza continuent de tirer des roquettes sur Israël au 34ème jours de l'opération Bordure protectrice, le 10 août 2014 (Crédit : Edi Israël / Flash90)

Tsahal a déclaré que le secteur de Nahal Oz, près de Gaza, est une zone militaire fermée.

La zone autour du kibboutz Nahal Oz est maintenant une zone militairement fermée après que des manifestants de Gaza ont franchi la clôture frontalière dans cette zone, a affirmé l’armée israélienne.

L’armée israélienne a utilisé des moyens de dispersion anti-émeute – des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc – contre la majorité des manifestants mais a tiré sur les « instigateurs centraux », a expliqué une porte-parole.

L’armée « est consciente » des rapports sur les Palestiniens blessés, a-t-elle ajouté.

Un Palestinien aurait été tué dans des affrontements qui ont lieu le long de la clôture à la frontière de Gaza, selon le compte Twitter de Maan, l’agence de presses palestinienne.

Le journaliste d’Israel Radio, Gal Berger, a tweeté que 11 Palestiniens ont été blessés dans les affrontements.

Des manifestants palestiniens ont franchi la clôture de Gaza pour rentrer en Israël

Des sources palestiniennes ont affirmé que les manifestants de la bande de Gaza ont franchi la barrière qui sépare Gaza et Israël près de Khan Younis, dans le nord de Gaza.

Selon le rapport, les troupes de Tsahal ont lancé des grenades lacrymogènes pour tenter de repousser les manifestants.

Les Palestiniens, eux, signalent un mort et 27 blessés dans la bande de Gaza.

Des sources palestiniennes ont précisé que 11 des blessés ont été touchés par des balles réelles.

Les soldats près de Ramallah disent avoir été visés par des tirs

Les troupes de Tsahal près de Ramallah en Cisjordanie ont affirmé qu’ils ont entendu des coups de feu qui, sont-ils persuadés, les visait, selon le site en hébreu Ynet.

Les troupes de l’armée israélienne voyageant dans une jeep de l’armée ont été visées par une pluie de balles tirées par trois suspects, qui ont pris la fuite.

L’incident a eu lieu près d’Ofra et les suspects ont couru vers Silwad, un village palestinien près de Ramallah.

Les soldats sur les lieux sont à la recherche des tireurs.

Personne n’a été blessé dans l’incident, mais la jeep a subi d’importants dommages.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...