Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

Un policier filmé tasant un homme qui ne voulait pas être transporté en voiture

Une enquête a été ouverte après qu'un policier a tasé Eliran Zrihan, qui ne posait pas de menace et qui demandait à ne pas être transporté en voiture pendant Shabbat

Un policier a utilisé un pistolet taser sur un homme a demandé à ne pas être transporté à un commissariat de police en voiture pendant shabbat, le 12 octobre 2019. (Capture d'écran : Facebook)
Un policier a utilisé un pistolet taser sur un homme a demandé à ne pas être transporté à un commissariat de police en voiture pendant shabbat, le 12 octobre 2019. (Capture d'écran : Facebook)

Un officier de police a été suspendu après qu’il a été filmé en train d’utiliser un taser contre un homme qui demandait à ne pas être transporté au poste de police en voiture pendant le jour juif de repos du Shabbat.

L’incident, qui s’est produit vendredi soir dernier dans la ville du nord de Migdal HaEmek, a été filmé par des passants. La vidéo a suscité un tollé public après qu’elle a été partagée sur les réseaux sociaux, tard mardi.

Dans la vidéo, on peut voir Eliran Zrihan, un résident local, demandant aux officiers de police d’être transporté au commissariat à pied plutôt qu’en voiture, puisqu’il est un Juif pratiquant qui ne se déplace pas en voiture – en tant que conducteur ou passager – pendant le Shabbat.

L’officier demande ensuite à plusieurs reprises : « Résistez-vous à une arrestation ? » Il demande ensuite aux autres policiers de reculer et tire dans le dos de l’homme avec un pistolet taser. Eliran Zrihan s’écroule, des officiers l’entourent et le conduisent au commissariat dans le véhicule de police, où il est resté jusqu’à 19 heures samedi.

À aucun moment de la vidéo Zrihan ne semble faire usage de la force ou représenter une menace pour les officiers. Les règles d’utilisation du taser permettent uniquement son usage quand les officiers se sentent en danger.

https://www.facebook.com/100023936981623/videos/547700402704521/

Dans un message Facebook viral accompagné de la vidéo, la cousine de Zrihan, Orly Biton, a écrit que les officiers de police avaient été alertés par une plainte pour tapage nocturne concernant des adolescents, et que Zrihan qui se promenait dans la même zone avait été identifié, à tort, comme la personne responsable du tapage.

« Les officiers lui ont sauté dessus et lui ont passé les menottes sans vérifier s’il s’agissait de la bonne personne », a-t-elle écrit. Elle a ajouté que Zrihan avait supplié d’être transporté à pied au commissariat de de police, qui se situait à 5 minutes à pied du lieu de l’incident.

Biton a accusé les officiers d’avoir traité Zrihen comme s’il était un « terroriste en route pour mener une attaque » ou un criminel connu.

« Si jusqu’à présent nous avions peur que nos enfants puissent être blessés par des adolescents qui rodent la nuit, nous avons maintenant peur de la police israélienne », a-t-elle ajouté, qualifiant les officiers de « criminels en uniforme ».

La police a déclaré qu’une enquête initiale sur l’incident avait indiqué que l’officier avait enfreint les règles et n’avait « pas agi comme on l’attend d’un policier dans une telle situation ».

« La vidéo a ainsi été transmise au Département des enquêtes spéciales des affaires internes de la police, qui doit mener une enquête. La suspension à effet immédiat du policier a également été décidée, a déclaré la police dans un communiqué. Des mesures supplémentaires seront décidées à l’issue de l’enquête. »

La police a ajouté qu’il s’agissait d’une affaire extraordinaire qui « ne caractérise pas l’ensemble des officiers de la police israélienne qui respectent le droit chaque jour et servent des milliers de citoyens avec professionnalisme, dévouement et respect mutuel ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.