Israël en guerre - Jour 151

Rechercher

Londres: un Israélien refusant de se lever pour un drapeau palestinien chassé d’un théâtre

Selon le groupe Campaign Against Antisemitism (CAA), un Israélien, sa compagne et quatre autres personnes juives ont quitté la salle lors de cet incident ; le Soho Theatre s'est dit "désolé et attristé"

Des manifestants soutenant les Palestiniens dans la guerre entre Israël et le Hamas agitent des drapeaux lors d'une manifestation pro-palestinienne, à Londres, le 14 octobre 2023. (Crédit : Kin Cheung/AP)
Des manifestants soutenant les Palestiniens dans la guerre entre Israël et le Hamas agitent des drapeaux lors d'une manifestation pro-palestinienne, à Londres, le 14 octobre 2023. (Crédit : Kin Cheung/AP)

Un théâtre de Londres s’est dit « désolé et attristé » après un incident lors duquel un spectateur juif aurait été, selon une association, chassé de la salle après avoir refusé de se lever alors qu’un drapeau palestinien était brandi.

Selon le groupe Campaign Against Antisemitism (CAA), un Israélien, sa compagne et quatre autres personnes juives ont quitté la salle lors de cet incident, qui s’est produit samedi au Soho Theatre pendant un spectacle du comédien Paul Currie.

Selon CAA, l’un des spectateurs concernés a expliqué à l’organisation que la salle avait été encouragée à se lever pour les drapeaux ukrainien et palestinien à la fin du spectacle. L’homme israélien se serait alors vu demander pourquoi il ne se levait pas, avant selon le récit relayé par CAA, que le comédien lui « crie dessus » en lui demandant de partir, tandis que d’autres hurlaient « sortez » ou « Palestine libre ».

Se disant « désolé et attristé », le théâtre a assuré qu’il prenait l’incident « très au sérieux » et cherchait à établir ce qui s’était passé « de la manière la plus approfondie, la plus sensible et la plus rapide que possible ».

« Ce qu’ont connu les membres du public de confession juive est atroce », a dénoncé un porte-parole de CAA, « chasser des juifs de théâtres rappelle les jours les plus sombres de l’Humanité et ne doit pas avoir sa place en plein centre de Londres en 2024 ».

Comme de nombreux pays, le Royaume-Uni a connu une augmentation des incidents antisémites depuis les attaques terroristes du Hamas contre Israël le 7 octobre, qui ont fait plus de 1 160 morts, en majorité des civils. Les terroristes ont également pris en otage 253 personnes, pour la plupart des civils, et les ont emmenées à Gaza.

Israël a réagi en lançant une campagne militaire dont l’objectif vise à détruire le Hamas, à l’écarter du pouvoir à Gaza et à libérer les otages.

Plus de 28 000 personnes seraient mortes à Gaza depuis le début de la guerre, selon le ministère de la Santé dirigé par les terroristes du Hamas. Les chiffres publiés par le groupe terroriste sont invérifiables, et ils incluraient ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza. L’armée israélienne affirme avoir tué plus de 10 000 membres du groupe terroriste à Gaza, en plus d’un millier terroristes à l’intérieur d’Israël le 7 octobre.

Selon CAA, 80 % des Britanniques juifs ont le sentiment que les événements récents ont donné lieu à une hostilité croissante envers les juifs.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.