Israël en guerre - Jour 197

Rechercher

Un tournoi avec le club israélien judéo-arabe d’Abou Gosh en banlieue parisienne

Une rencontre à Romainville a été perturbée par un individu extérieur qui a agressé et blessé deux joueurs car ils venaient d’Israël

La rencontre à Romainville (Seine-Saint-Denis) entre jeunes d’Ile-de-France et le club israélien judéo-arabe d’Abou Gosh, le 4 juin 2023. (Crédit : UEJF)
La rencontre à Romainville (Seine-Saint-Denis) entre jeunes d’Ile-de-France et le club israélien judéo-arabe d’Abou Gosh, le 4 juin 2023. (Crédit : UEJF)

Début juin, une délégation de jeunes footballeurs judéo-arabes du club israélien d’Abou Gosh ont rencontré plusieurs clubs d’Ile-de-France lors de tournois. Une rencontre sportive interculturelle a notamment été organisée au club de futsal de Romainville (Seine-Saint-Denis) le 4 juin dernier, a rapporté le journal Libération.

Le but de ces évènements, organisés par l’UEJF, étaient de déconstruire les préjugés sur Israël et de prévenir l’antisémitisme, et d’amener des jeunes issus de quartiers populaires à se rencontrer. Dans les gradins, on pouvait ainsi entendre de l’hébreu, de l’arabe, du français, et un anglais très approximatif utilisé par les joueurs pour communiquer entre eux et se dire l’essentiel.

« Cette équipe, composée de jeunes israéliens, Arabes d’Abu Gosh et Juifs de Beit Shemesh, s’entraîne toute l’année ensemble grâce à l’association israélienne Beit Esther », a écrit l’UEJF sur Twitter pour présenter le déplacement. « Grâce à ces rencontres de médiation interculturelle, l’autre n’est plus un ennemi mais un partenaire. […] Les différences s’effacent face au langage commun du sport. […] Un seul gagnant : la rencontre et la lutte contre les préjugés. »

« Quand ils jouent au foot, ils se fichent de savoir si c’est à un noir, un musulman ou un Juif qu’ils font la passe. Ils jouent tous ensemble, ils portent le même maillot. Et c’est comme ça qu’on fait communauté », a ajouté auprès de Libération Tony Laïdi, maire adjoint divers gauche de Romainville. « [La Seine-Saint-Denis] est souvent stigmatisée. Or participer à ce tournoi, c’est montrer l’exemple d’une nouvelle façon de vivre en communauté. Et c’est d’autant plus satisfaisant que cet événement n’est pas quelque chose qu’on nous impose. C’est beau et ça vient de nous, du terrain. »

« Souvent, quand on évoque Israël, on a en tête les images qu’on voit à la télé, le conflit et les tensions », a déploré Samuel Lejoyeux, président de l’UEJF. « Cette perception nourrit une haine qui retombe sur les Juifs. D’ailleurs, beaucoup ici ignorent que 20 % de la population d’Israël est arabe. »

Certains joueurs d’Ile-de-France ont ainsi expliqué qu’ils ne connaissaient en effet rien d’Israël, si ce n’est le conflit. Ils ne savaient ainsi pas que de nombreux Israéliens étaient musulmans, et que la population d’Israël comptait environ 20 % d’Arabes.

Cette ignorance générale a d’ailleurs conduit un individu extérieur au tournoi à débouler sur les bords du terrain pendant la pause déjeuner pour s’en prendre physiquement aux joueurs d’Abou Gosh, frappant et blessant deux d’entre eux.

« C’est un jeune extérieur au club », a expliqué le président de l’académie de futsal de Romainville. « Il a passé le grillage, a demandé à deux joueurs d’Abou Gosh s’ils venaient d’Israël. Ils ont dit ’oui’, alors il les a frappés. On lui a demandé de s’expliquer et de formuler des excuses. Ce n’est qu’un ignorant, mais ça montre qu’on a encore du pain sur la planche. »

L’un des jeunes agressés, Mohamed, s’est ainsi retrouvé avec un bandage autour de la main après l’agression, et son camarade a été touché à la lèvre. Ils ont du abandonner le tournoi. La fête et les échanges ont néanmoins pu se poursuivre entre les joueurs.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.