Une star du porno gay dénonce sa fouille au corps dans un aéroport israélien
Rechercher

Une star du porno gay dénonce sa fouille au corps dans un aéroport israélien

Le Cubain Ibrahim Moreno, qui était à Tel Aviv pour y faire un spectacle dans un club, affirme qu’il a été maltraité en raison de son nom à consonance arabe

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Capture d'écran de la star française de porno gay  Ibrahim Moreno. (Capture d'écran : Mg MEDIA GRAPHIC/YouTube)
Capture d'écran de la star française de porno gay Ibrahim Moreno. (Capture d'écran : Mg MEDIA GRAPHIC/YouTube)

Une star cubaine du porno a déploré lundi le traitement difficile qu’il a subi entre les mains des responsables d’un aéroport israélien qui, a-t-il affirmé, l’ont interrogé pendant des heures et l’ont soumis à une fouille corporelle en raison de son nom à consonance musulmane.

Ibrahim Moreno est arrivé à l’aéroport international Ben Gourion vendredi pour donner un spectacle dans un club de Tel Aviv. Même s’il a ultérieurement décrété que son séjour en Israël avait été « formidable », il a peu goûté à l’expérience qu’il a vécue lors de son arrivée et de son départ du pays.

Dans un post publié lundi sur sa page Facebook, Moreno, qui est chrétien, a qualifié de « cauchemar » les moments passés à l’aéroport.

« Enfin rentré chez moi après un week-end plutôt affreux », a-t-il écrit. « Je n’aurais jamais pensé que voyager dans un autre pays me ferait me sentir si mal ».

Il est resté deux heures et demi entre les mains de la sécurité lors de son arrivée dans le pays et a subi trois interrogatoires, a raconté Moreno.

« Je pensais que le pire était arrivé, mais non… Cela ne faisait qu’annoncer ce qui arriverait plus tard », a-t-il ajouté, se souvenant de ce qu’il a vécu à l’aéroport alors qu’il tentait d’embarquer dans l’avion qui le ramènerait en France. Selon Moreno, il a été repéré en raison de son prénom, « Ibrahim ».

« Aujourd’hui, à l’aéroport de Tel Aviv, et alors que je voulais rentrer chez moi, j’ai été humilié, j’ai été traité comme un terroriste et tout cela simplement parce que mon nom est IBRAHIM. Pourquoi est-ce que je ne peux pas porter un nom d’origine arabe ? Je suis GAY, je ne suis pas MUSULMAN, je ne parle pas l’arabe, mais je porte sur moi une croix qui me permet d’être jugé et humilié », a-t-il écrit.

Moreno a indiqué avoir été interrogé par le personnel à quatre occasions, « pas comme tout le monde, mais comme si j’étais un taré ».

Sa valise a été entièrement vidée, ses produits d’hygiène personnels jetés et il a été dans l’obligation de se déshabiller.

« Je n’ai pu que pleurer d’impuissance et de rage », dit-il, ajoutant qu’il avait presque raté son vol.

Une déclaration émanant de l’Autorité chargée de la sécurité (IAA) dans les aéroports d’Israël, publiée sur le site d’information Ynet, affirme que les contrôles sécuritaires à Ben Gourion sont menés « sur tous les voyageurs qui quittent le pays indépendamment de leur identité, de leur nationalité, etc » et conformément aux procédures autorisées par les responsables concernés.

« Les objets qui sont interdits de vol dans les bagages à main sont confisqués. C’est la norme dans le monde entier », a fait savoir l’IAA.

Moreno travaille pour l’entreprise de production de porno gay Lucas Entertainment, basée à New-York, qui avait été fondée par la star du porno russo-israélo-américaine Michael Lucas, un fervent sioniste.

En 2009, Lucas a produit le premier film porno gay 100 % juif et israélien. Il avait été tourné au sein de l’état juif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...