Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Une voiture percute une barrière près de l’ambassade d’Israël à Tokyo: un homme arrêté, un policier blessé

La personne arrêtée sur les lieux est un homme âgé d'une cinquantaine d'années qui serait membre d'un groupe d'extrême droite

Des officiers de police examinent une voiture, à l'arrière, qui a percuté une barricade temporaire près de l'ambassade d'Israël à Tokyo, le 16 novembre 2023. (Crédit : AP/Eugene Hoshiko)
Des officiers de police examinent une voiture, à l'arrière, qui a percuté une barricade temporaire près de l'ambassade d'Israël à Tokyo, le 16 novembre 2023. (Crédit : AP/Eugene Hoshiko)

La police japonaise a arrêté un homme jeudi après qu’une voiture a percuté une barrière à proximité de l’ambassade israélienne à Tokyo, et un policier a été blessé dans l’incident, ont rapporté plusieurs médias locaux.

Des images de télévision montrent une petite voiture de couleur sombre ayant embouti une barrière à une intersection située à une centaine de mètres de l’ambassade d’Israël.

La personne arrêtée sur les lieux est un homme âgé d’une cinquantaine d’années qui serait membre d’un groupe d’extrême droite, ont rapporté certains médias nippons.

Les groupes d’extrême droite japonais ne sont généralement pas critiques à l’égard d’Israël ou considérés comme antisémites.

Un porte-parole des pompiers a déclaré à l’AFP avoir reçu « un appel d’urgence » pour une ambulance à 11H57 (02H57 GMT).

La police s’est refusée à tout commentaire et l’ambassade d’Israël n’était pas immédiatement joignable.

« J’ai entendu un très fort bruit et je suis sorti pour vérifier », a témoigné un employé d’un restaurant voisin interrogé par la chaîne de télévision publique NHK.

« J’ai alors vu un policier blessé et qui souffrait près d’une barrière de circulation. Il semblait saigner », a-t-il ajouté.

Des pays du monde entier ont renforcé la sécurité autour des missions diplomatiques israéliennes depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas.

Israël a lancé le 27 octobre une vaste offensive terrestre dans la bande de Gaza pour y « anéantir » le Hamas, qui a perpétré une attaque d’une ampleur inédite sur son territoire le 7 octobre, faisant 1 200 victimes et 240 otages, essentiellement civiles, selon les autorités israéliennes.

Israël affirme que son offensive vise à détruire les capacités militaires et de gouvernance du Hamas, et s’est engagé à éliminer l’ensemble du groupe terroriste qui dirige la bande de Gaza. Il affirme viser toutes les zones où le Hamas opère, tout en cherchant à réduire au maximum les pertes civiles.

Le Hamas affirme que les bombardements aériens et l’offensive terrestre d’Israël ont causé la mort de quelque 11 500 personnes. Ces chiffres ne peuvent être vérifiés de manière indépendante et incluent à la fois des civils et des membres du Hamas tués à Gaza, y compris à la suite de tirs de roquettes ratés par le groupe terroriste lui-même. Israël affirme avoir tué quelque 1 500 terroristes du Hamas à l’intérieur du pays le 7 octobre et après cette date.

Sortant du silence pour la première fois depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé mercredi à des « pauses et des couloirs humanitaires » dans la bande de Gaza.

La semaine dernière, les chefs de la diplomatie des pays du G7 réunis à Tokyo avaient également lancé un appel en faveur de « pauses humanitaires ».

Jeudi, en réponse à l’opération menée par l’armée israélienne à l’hôpital al-Chifa à Gaza, le ministère japonais des Affaires étrangères s’est dit « profondément indigné par les dommages considérables infligés à des civils innocents.

« Rien ne peut justifier des attaques contre les hôpitaux ou les civils », a-t-il ajouté.

Le Japon avait condamné les attaques du 7 octobre, présentant « ses condoléances aux familles endeuillées et exprimant sa profonde sympathie aux blessés ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.