USA : Un groupe pro-palestinien d’une université sanctionné pour avoir perturbé un événement israélien
Rechercher

USA : Un groupe pro-palestinien d’une université sanctionné pour avoir perturbé un événement israélien

Le groupe, scandant des slogans anti-israéliens, avait envahi l'auditorium où des vétérans de l'armée israélienne étaient en train de s'exprimer

Le logo du groupe Students for Justice in Palestine (Etudiants pour la justice en Palestine)
Le logo du groupe Students for Justice in Palestine (Etudiants pour la justice en Palestine)

La branche du groupe des étudiants pour la justice en Palestine (SPJ) de l’université de Californie, à Irvine, a écopé de sanctions disciplinaires, notamment d’une période de probation de deux années universitaires pour avoir perturbé un événement pro-israélien organisé sur le campus.

Après l’annonce de cette sanction, le mois dernier, l’organisation SPJ a fait savoir vendredi qu’elle ferait appel de cette décision. Le processus d’appel devrait prendre plusieurs semaines.

En plus des deux années de probation, le groupe devra organiser six rencontres par an pour débattre de la liberté de parole et adhérer à une nouvelle exigence qui est celle de rencontrer les administrateurs de l’université deux semaines avant la tenue d’un quelconque événement, selon une déclaration de l’université.

Le groupe a été sanctionné pour avoir perturbé un événement organisé au mois de mai par une organisation de soutien à Israël, Students Supporting Israël, au cours duquel s’était exprimé un groupe de vétérans militaires israéliens issus de l’association israélienne Réservistes en service.

Environ 30 membres du groupe pro-palestinien étaient entrés dans l’auditorium durant la session de questions et réponses et avaient commencé à hurler : « Israël, Israël, que dis-tu ? Combien de personnes as-tu tué aujourd’hui ? » et « Libérez la Palestine », lors d’une manifestation capturée par un enregistrement vidéo.

C’est la deuxième fois que le groupe SJP est sanctionné sur le même campus pour avoir perturbé un événement pro-Israël. La première fois remonte au mois de mai 2016.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...