La population israélienne a dépassé les 8,2 millions d’habitants, selon des statistiques officielles publiées lundi et incluant les habitants palestiniens de Jérusalem-Est occupée et annexée.

Israël compte 8 252 000 habitants, dont 6 104 000 juifs (75 %) et 1 683 000 Arabes, musulmans et chrétiens, (20,7 %), selon le Bureau central des statistiques.

Environ 347 000 Israéliens (4,3 %) ne sont ni juifs ni arabes, selon la même source, ils sont inscrits comme sans religion ou chrétiens non-arabes. Il s’agit majoritairement d’immigrants de l’ex-URSS qui ont obtenu la nationalité israélienne par lien familial avec un proche juif.

La population israélienne a augmenté d’environ 1,9 % sur 12 mois, un rythme similaire à celui observé ces dernières années, selon ce rapport publié à l’occasion du Nouvel An juif.

Ces statistiques incluent les quelque 270 000 Palestiniens — qui n’ont pas la citoyenneté israélienne — de Jérusalem-Est.

Selon ce rapport, 28,2 % des Israéliens ont moins de 14 ans, un des taux les plus élevés parmi les pays occidentaux.

L’espérance de vie en Israël est de 80 ans pour les hommes et de 83 ans pour les femmes.