Al-Jubeir : Trump peut négocier un accord de paix israélo-palestinien, et nous l’aiderons
Rechercher

Al-Jubeir : Trump peut négocier un accord de paix israélo-palestinien, et nous l’aiderons

Parlant au nom du monarque saoudien, le ministre des Affaires étrangères a salué la “vision” et la “détermination” du président américain

le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, à droite, et le secrétaire d'Etat américain State Rex Tillerson pendant une conférence de presse, à Riyad, le 20 mai 2017. (Crédit : Fayez Nureldine/AFP)
le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, à droite, et le secrétaire d'Etat américain State Rex Tillerson pendant une conférence de presse, à Riyad, le 20 mai 2017. (Crédit : Fayez Nureldine/AFP)

L’Arabie saoudite fait confiance aux capacités du président américain Donald Trump à conclure un accord de paix entre les Israéliens et les Palestiniens, et Ryad est prêt à aider, a déclaré samedi soir le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir, pendant une conférence de presse avec le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson.

Jubeir a parlé de « l’optimisme du royaume [sur la possibilité] que le président Trump, avec une approche et une détermination nouvelles, puisse mettre fin à ce long conflit. Il a certainement une vision, et nous pensons qu’il a la force et la détermination. Et le royaume d’Arabie saoudite est prêt à travailler avec les Etats-Unis pour apporter la paix entre les Israéliens et les Palestiniens, et les Israéliens et les Arabes. »

Le ministre saoudien a précisé qu’il parlait au nom du roi, après une rencontre entre le président américain et le monarque saoudien.

Jubeir a indiqué que l’Arabie saoudite soulignait « l’importance de travailler à la paix entre les Israéliens et les Palestiniens. »

La visite du président américain en Arabie saoudite samedi présentait un « tournant dans la relation entre les Etats-Unis et le monde islamique », a déclaré Jubeir, saluant plusieurs accords commerciaux et militaires signés dans la journée, notamment un accord à 110 milliards de dollars de ventes d’équipements et de services militaires américains aux Saoudiens, et des accords concernant le secteur privé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...