Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Citant les protestations anti-Israël, l’équipe de cricket sud-africaine retire son capitaine

En prévision de manifestations qui "pourraient être dirigées" contre David Treeger, l'équipe de cricket sud-africaine suspend la star montante du cricket sud-africain

David Teeger, capitaine de l'équipe nationale de cricket des moins de 19 ans d'Afrique du Sud. (Crédit : Capture d'écran de YouTube/The South African Juif Report via JTA)
David Teeger, capitaine de l'équipe nationale de cricket des moins de 19 ans d'Afrique du Sud. (Crédit : Capture d'écran de YouTube/The South African Juif Report via JTA)

David Teeger, l’étoile montante du cricket sud-africain, a été destitué de son poste de capitaine de l’équipe des moins de 19 ans du pays à la veille du championnat du monde.

La Cricket South Africa (CSA) a cité des menaces contre Teeger, qui est juif, et de l’équipe, liées à la guerre menée par Israël à Gaza, à la veille de la Coupe du monde de cricket masculin des moins de 19 ans, organisée par l’Afrique du Sud.

« Nous avons été informés que des manifestations liées à la guerre à Gaza pourraient avoir lieu sur les sites du tournoi. Nous avons également été informés qu’il est probable qu’elles se focalisent sur… David Teeger », a déclaré l’organisation dans un communiqué.

« La CSA a décidé que David devrait être relevé de son rôle de capitaine pour le tournoi », ajoute le la CSA. « Cette décision est prise dans le meilleur intérêt des joueurs, de l’équipe des moins de 19 ans de l’Afrique du Sud et de David lui-même. Le communiqué précise qu’il restera un « membre important et actif » de l’équipe.

La CSA avait déjà suspendu Teeger pendant une enquête sur des allégations d’incitation à la haine à son encontre, après que celui-ci eut exprimé son soutien aux soldats israéliens à la suite de l’attaque du 7 octobre contre Israël par le Hamas. Elle l’a ensuite autorisé à réintégrer l’équipe.

L’intense sentiment anti-Israël en Afrique du Sud est au centre de l’attention alors que la Cour internationale de justice (CIJ) se penche sur les accusations de génocide portées par le gouvernement sud-africain contre Israël.

De nombreux militants pro-palestiniens estiment que le traitement réservé par Israël aux Palestiniens relève de l’apartheid, terme utilisé à l’origine pour décrire l’ancien régime de ségrégation et de discrimination raciales en Afrique du Sud.

Près de 50 000 Juifs vivent en Afrique du Sud, et nombre d’entre eux ont déclaré qu’ils souhaitaient émigrer, en raison du sentiment anti-Israël et antisémite qui règne dans le pays, ainsi que d’autres problèmes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.