Israël en guerre - Jour 293

Rechercher

L’étoile montante du cricket sud-africain blanchie d’allégations d’incitation à la haine

Un groupe de défense des Palestiniens avait déposé plainte contre le sportif juif David Teeger, 18 ans, qui avait dédié son prix "Étoile montante" à Israël et à Tsahal

David Teeger, capitaine de l'équipe nationale de cricket des moins de 19 ans d'Afrique du Sud. (Crédit : Capture d'écran de YouTube/The South African Juif Report via JTA)
David Teeger, capitaine de l'équipe nationale de cricket des moins de 19 ans d'Afrique du Sud. (Crédit : Capture d'écran de YouTube/The South African Juif Report via JTA)

JTA – Lorsque le joueur de cricket sud-africain David Teeger, âgé de 18 ans, a été récompensé par une « Étoile montante » lors d’une cérémonie de remise de prix juifs en octobre, il a dédié cette consécration à Israël.

« Oui, j’ai reçu ce prix. Et oui, je suis maintenant l’étoile montante. Mais les vraies étoiles montantes sont les jeunes soldats en Israël », avait déclaré Teeger, selon le South African Jewish Report.

« J’aimerais dédier ce prix à l’État d’Israël et à chaque soldat qui se bat pour que nous puissions vivre et prospérer dans la Diaspora. »

Teeger, qui observe Shabbat et la casheroute, est le capitaine de l’équipe de cricket sud-africaine des moins de 19 ans, qui devrait participer à la Coupe du monde de sa catégorie d’âge l’année prochaine. Il occupe également un poste de direction de haut niveau à la prestigieuse King Edward VII School de Johannesburg.

En réponse à ses propos pro-Israël, l’Alliance locale de solidarité avec la Palestine (PSA) a déposé une plainte auprès de la Confédération sud-africaine des sports et du Comité olympique, qui ont ouvert une enquête sur Teeger. Il semble qu’il ait été suspendu de ses fonctions de joueur de cricket pendant la durée de l’enquête.

Me Wim Trengove, désigné pour mener l’enquête, a finalement innocenté Teeger au début du mois. Selon le journal sud-africain Daily Maverick, il a estimé que les déclarations de Teeger n’étaient pas contraires à la constitution sud-africaine ni au code de conduite de son équipe de cricket, les Central Gauteng Lions.

Illustration : Des manifestants pro-palestiniens soutenant la campagne BDS contre Israël manifestent devant un concert de Pharrell Williams devant le Grand West Arena, à Cape Town, en Afrique du Sud, le 21 septembre 2015. (Crédit : Michelly Rall/Getty Images via JTA)

« La Cour constitutionnelle a souligné que le droit à la liberté d’expression ne protégeait pas les discours de haine, mais a insisté sur le fait que l’expression de convictions impopulaires, voire offensantes, ne constituait pas un discours de haine », a écrit Me Trengove dans ses conclusions.

Dans un cas similaire plus tôt cette année, l’Union sud-africaine de rugby avait désinvité une équipe israélienne d’une compétition internationale après avoir fait face à la pression de la Coalition BDS sud-africaine, un affilié du Comité national du mouvement anti-Israël Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS). Dans cette affaire, l’instance dirigeante mondiale du rugby avait jugé que cette décision n’était pas discriminatoire.

Bien que Teeger ait été blanchi par l’enquête, les dirigeants juifs d’Afrique du Sud sont mécontents.

« Cricket South Africa devrait avoir honte de soumettre un jeune étudiant à une inquisition maoïste pour tester sa pureté idéologique », a déclaré le grand rabbin d’Afrique du Sud, Warren Goldstein, dans une vidéo diffusée sur YouTube, selon le Jewish Chronicle.

Goldstein s’en est également pris à la PSA, qu’il a accusée d’avoir des liens avec le groupe terroriste palestinien du Hamas et l’Iran. Il a déclaré que leurs partisans « ont célébré l’assassinat de 1 200 Juifs le 7 octobre [et] ont entamé une campagne haineuse contre l’Afrique du Sud », selon le Jewish Chronicle.

Outre les victimes, essentiellement civiles, assassinées en Israël par des milliers de terroristes du Hamas le 7 octobre, plus de 240 autres ont été enlevées et emmenées dans la bande de Gaza.

Goldstein a également accusé le président sud-africain Cyril Ramaphosa de fomenter l’antisémitisme dans le pays, où le gouvernement a récemment voté la suspension de ses liens diplomatiques avec Israël. « Monsieur le président, vous avez donné le ton à tout cela parce que le ciblage d’Israël par le gouvernement sud-africain est en fait antisémite », a affirmé Goldstein dans la vidéo.

Le sentiment pro-palestinien est largement répandu en Afrique du Sud, où le régime de l’apartheid a discriminé les non-Blancs pendant la majeure partie de la seconde moitié du XXe siècle. De nombreux activistes pro-palestiniens contemporains pensent que le traitement réservé par Israël aux Palestiniens est analogue à celui de l’Afrique du Sud sous le régime de l’apartheid.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa s’adressant aux médias à la fin du sommet des BRICS, à Johannesburg, en Afrique du Sud, le 27 juillet 2018. (Crédit : Themba Hadebe/AP/Pool)

Plus de 50 000 Juifs vivent aujourd’hui en Afrique du Sud.

Mandy Yachad, une ancienne star juive du cricket qui a représenté l’Afrique du Sud dans des compétitions internationales, a indiqué au Jewish Chronicle qu’il boycotterait les prochains événements de cricket en raison de ce qu’il a appelé le traitement « raciste » infligé à Teeger.

« Non seulement je n’accepterai pas d’invitation au pavillon en tant qu’ancien joueur national, mais je refuserai d’entrer sur les terrains où se déroulent les matchs », a déclaré Yachad.

« J’aime voir nos équipes, en particulier aux Wanderers et aux Newlands, mais pas après ce qui vient de se passer. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.