Des “preuves suffisantes” pour poursuivre un acteur israélien pour crime sexuel
Rechercher

Des “preuves suffisantes” pour poursuivre un acteur israélien pour crime sexuel

Les procureurs de Haïfa doivent à présent décider d'accuser Moshe Ivgy pour actes indécents et agression sexuelle

L'acteur Moshe Ivgy pendant son plaidoyer sur les accusations de harcèlement sexuel contre lui, qu'il dément, à la fin de sa représentation théâtrale à Tel Aviv, le dimanche 7 février 2016. (Crédit : Flash90)
L'acteur Moshe Ivgy pendant son plaidoyer sur les accusations de harcèlement sexuel contre lui, qu'il dément, à la fin de sa représentation théâtrale à Tel Aviv, le dimanche 7 février 2016. (Crédit : Flash90)

La police israélienne a annoncé jeudi qu’elle avait réuni des preuves suffisantes pour poursuivre l’acteur Moshe Ivgy pour crimes sexuels.

La police a déclaré qu’il y avait des éléments de preuve pour des suspicions qu’Ivgy aurait utilisé son statut pour commettre des actes indécents et harceler sexuellement trois femmes sur son lieu de travail.

Le service des procureurs du district de Haïfa doit à présent décider d’accuser la star du théâtre et du cinéma israélien.

Sur les six accusatrices originales, trois femmes ont accepté de coopérer à l’enquête policière.

Des enquêtes sur des accusations supplémentaires contre Ivgy n’ont pas pu être menées parce que le délai de prescription est dépassé, a annoncé la radio militaire.

Ivgy, qui dément tout acte criminel, avait déclaré en février qu’il se retirerait de la scène le temps de l’enquête.

« A la lumière des annonces secouant ma vie et causant beaucoup de peine à ma famille, j’ai décidé de faire une pause, avait déclaré Ivgy dans un communiqué. Je le répète, je n’ai pas blessé une seule personne, homme ou femme. »

Il avait refusé de répondre publiquement aux accusations, mais a déclaré qu’il « le ferait complètement » pendant l’enquête de la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...