Israël en guerre - Jour 190

Rechercher

Netanyahu : Nous sommes toujours au cœur de l’opération à Gaza

Les vols ont brièvement cessé d'atterrir à Ben Gourion pendant la salve contre Tel Aviv ; plusieurs blessés qui cherchaient à se mettre à l’abri ou pour anxiété

Des travailleurs palestiniens filment le Dôme de fer en train d'intercepter des roquettes entrantes tirées depuis la bande de Gaza, à Sderot, dans le sud d'Israël, près de la frontière de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Tsafrir Abayov)
Des travailleurs palestiniens filment le Dôme de fer en train d'intercepter des roquettes entrantes tirées depuis la bande de Gaza, à Sderot, dans le sud d'Israël, près de la frontière de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Tsafrir Abayov)

Netanyahu fait un point sur la situation avec ses conseillers de sécurité

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu procède à une évaluation de la situation avec le conseiller à la sécurité nationale Tzachi Hanegbi, le chef d’état-major Tzachi Braverman et le secrétaire militaire Avi Gil au cabinet du Premier ministre, à Jérusalem, le 11 mai 2023 (Autorisation)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu procède à une évaluation de la situation avec le conseiller à la sécurité nationale Tzachi Hanegbi, le chef d’état-major Tzachi Braverman et le secrétaire militaire Avi Gil au cabinet du Premier ministre, à Jérusalem, le 11 mai 2023 (Autorisation)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu procède à une évaluation de la situation avec ses principaux conseillers en matière de sécurité.

Prennent notamment part à cette réunion, dans les locaux du Premier ministre à Jérusalem, le conseiller à la sécurité nationale Tzachi Hanegbi, le chef de cabinet Tzachi Braverman et le secrétaire militaire Avi Gil.

Tsahal frappe un site de production d’armes du Jihad islamique dans le nord de Gaza

De la fumée s’élevant après une frappe aérienne israélienne dans la ville de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)
De la fumée s’élevant après une frappe aérienne israélienne dans la ville de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)

Tsahal a affirmé avoir frappé un site de production d’armes appartenant au groupe terroriste du Jihad islamique palestinien dans la Bande de Gaza, ainsi que le quartier général de l’unité de roquettes du groupe.

L’armée a précisé que le centre de commandement situé dans la ville de Beit Lahiya, au nord de la Bande de Gaza, est utilisé par le groupe terroriste pour planifier et contrôler les tirs de roquettes en direction d’Israël.

Gallant à Austin : Israël est prêt à mener une « opération prolongée » à Gaza

Le ministre de la Défense Yoav Gallant, à droite, et le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin s'adressant à la presse au siège des Industries aérospatiales israéliennes (IAI) à proximité de l'aéroport Ben Gurion, à Tel Aviv, le 9 mars 2023. (Crédit : Gil Cohen-Magen/AFP)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant, à droite, et le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin s'adressant à la presse au siège des Industries aérospatiales israéliennes (IAI) à proximité de l'aéroport Ben Gurion, à Tel Aviv, le 9 mars 2023. (Crédit : Gil Cohen-Magen/AFP)

Le ministre de la Défense Yoav Gallant s’est entretenu avec son homologue américain, le secrétaire à la Défense Lloyd Austin, au sujet de l’opération en cours à Gaza, a indiqué le bureau de Gallant.

Selon le communiqué d’Israël, les deux hommes ont « discuté des récents développements en matière de sécurité en Israël, y compris des 400 roquettes tirées » vers Israël aujourd’hui.

Gallant a également parlé à Austin de l’assassinat réussi de trois hauts responsables du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien à Gaza hier, et a noté que « l’armée israélienne était prête à faire face à tous les scénarii opérationnels, y compris une opération prolongée et des défis sur plusieurs fronts ».

L’armée frappe le domicile d’un membre du Jihad islamique – média

De la fumée s’élevant après une frappe aérienne israélienne dans la ville de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)
De la fumée s’élevant après une frappe aérienne israélienne dans la ville de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)

L’armée de l’Air israélienne aurait effectué une frappe de drone contre le domicile d’un membre du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien dans la Bande de Gaza.

Les médias palestiniens ont publié des images de l’attaque contre la maison dans la ville de Beit Lahiya, dans le nord de la Bande de Gaza.

Aucun blessé n’est à déplorer.

https://twitter.com/almakdseymedia/status/1656373235095597080?s=20

*Contenu pour adultes auquel l’accès est restreint en fonction de l’âge. Ce contenu peut être inapproprié pour les personnes de moins de 18 ans. Afin de voir ce média, vous devrez vous connecter à Twitter.

16 Israéliens traités pour anxiété et blessures après avoir couru vers un abri – hôpital

Des personnes quittant un abri entre les sirènes de raids aériens avertissant de l'arrivée de roquettes tirées depuis la Bande de Gaza, à Sderot, dans le sud d'Israël, près de la frontière avec Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Tsafrir Abayov)
Des personnes quittant un abri entre les sirènes de raids aériens avertissant de l'arrivée de roquettes tirées depuis la Bande de Gaza, à Sderot, dans le sud d'Israël, près de la frontière avec Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Tsafrir Abayov)

L’hôpital Barzilaï d’Ashkelon a déclaré avoir soigné jusqu’à présent 16 personnes à la suite des tirs de roquettes en provenance de la Bande de Gaza.

L’hôpital a précisé que huit d’entre elles ont été traitées pour une anxiété sévère et que huit autres ont été examinées pour des blessures subies en courant pour se mettre à l’abri dans les miklatim.

Une cour résidentielle à Ashkelon subit un tir direct ; pas de blessés

Des pompiers s'efforçant d'éteindre les flammes après qu'une roquette de Gaza a frappé une cour à Ashkelon, le 10 mai 2023. (Crédit : Israel Fire and Rescue Authority's Southern District)
Des pompiers s'efforçant d'éteindre les flammes après qu'une roquette de Gaza a frappé une cour à Ashkelon, le 10 mai 2023. (Crédit : Israel Fire and Rescue Authority's Southern District)

Une cour résidentielle d’Ashkelon a été touchée par une roquette tirée depuis Gaza, selon le district sud de l’Autorité israélienne des incendies et des secours.

Les pompiers de la station d’Ashkelon s’efforcent d’éteindre l’incendie, après qu’une unité de stockage dans la cour a été complètement détruite. Ils ont également coupé l’électricité et le gaz des appartements voisins.

Aucun blessé n’est à déplorer.

Des images de la frappe de Tsahal sur un lanceur de missiles du Jihad islamique

Tsahal a affirmé avoir frappé une position de lancement de missiles guidés antichars du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien dans le sud de la Bande de Gaza.

L’armée soupçonne le site d’avoir été utilisé par la cellule qui a été frappée hier, avant qu’elle ne parvienne à mener une attaque.

Gallant : Nous espérons bientôt mettre fin à l’opération, mais nous sommes prêts à poursuivre

Le ministre de la Défense Yoav Gallant s'exprimant lors d'une conférence de presse, le 9 mai 2023. (Crédit : Ariel Harmoni/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant s'exprimant lors d'une conférence de presse, le 9 mai 2023. (Crédit : Ariel Harmoni/Ministère de la Défense)

Le ministre de la Défense, Yoav Gallant, a souligné les réalisations de Tsahal et des forces de sécurité lors de sa prise de parole.

Au début de l’opération, mardi, « nous avons éliminé la direction » du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien. Puis, Tsahal a mené des centaines d’attaques sur des sites utilisés par le Jihad islamique palestinien pour la production et le stockage d’armes, et « porté un coup significatif aux actifs de cette organisation terroriste meurtrière ».

Des « frappes préventives » ont également visé des puits de lancement de roquettes et des roquettes prêtes à être tirées sur Israël. Des cellules terroristes disposant d’armes antichars ont également été neutralisées. « L’organisation meurtrière est restée sans voix. »

Sur les quelque 400 roquettes tirées sur Israël, 100 sont retombées à Gaza, beaucoup sont tombées en zones ouvertes, certaines ont été interceptées et d’autres ont touché des maisons israéliennes.

Il a affirmé qu’Israël « n’hésitera pas » à utiliser ses puissants outils « lorsqu’il deviendra évident » que les ennemis d’Israël « contestent notre place ici » et cherchent à nuire « à notre peuple et à la souveraineté d’Israël ».

« Une situation dans laquelle des enfants israéliens risquent d’être blessés n’est pas acceptable pour moi et je ne le permettrai pas », a-t-il promis.

Il a affirmé que la réponse d’Israël à l’attaque à la roquette du Jihad islamique palestinien de la semaine dernière « a été surprenante et dévastatrice » et qu’Israël peut la reproduire et la reproduira « dans toutes les régions et contre toutes les cibles qui nous menacent ».

« L’opération en cours n’est pas terminée », a affirmé Gallant. « J’espère que nous y mettrons bientôt un terme, mais nous sommes prêts à ce qu’elle se prolonge. »

Une maison touchée dans le kibboutz Nir Am, aucun blessé n’est à déplorer

Le toit d'une maison dans le kibboutz Nir Am après un tir de roquette depuis la Bande de Gaza, le 10 mai 2023 (Crédit : Conseil régional de Sha'ar HaNegev)
Le toit d'une maison dans le kibboutz Nir Am après un tir de roquette depuis la Bande de Gaza, le 10 mai 2023 (Crédit : Conseil régional de Sha'ar HaNegev)

Une roquette a frappé une maison dans le kibboutz Nir Am, à quelques centaines de mètres seulement du nord de la Bande de Gaza.

Les habitants se sont abrités dans le mamad – la pièce renforcée – de leur maison pendant la frappe, et n’ont pas été blessés.

Le Dôme de Fer abat des missiles tirés sur le sud d’Israël

Le système de défense aérienne Dôme de fer tirant des missiles d'interception alors que des roquettes sont tirées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Sderot, le 10 mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le système de défense aérienne Dôme de fer tirant des missiles d'interception alors que des roquettes sont tirées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Sderot, le 10 mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Tsahal a publié des images du système de défense aérienne Dôme de fer abattant des roquettes tirées sur Israël.

Les images montrent les missiles intercepteurs dans le ciel nocturne alors qu’ils abattent des roquettes tirées depuis Gaza.

Des roquettes explosent près d’habitations à Sderot et Ashkelon ; un blessé léger

Le système de défense aérienne Dôme de fer tirant des missiles d'interception alors que des roquettes sont tirées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Sderot, le 10 mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le système de défense aérienne Dôme de fer tirant des missiles d'interception alors que des roquettes sont tirées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Sderot, le 10 mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Des secouristes répondent à des informations faisant état d’impacts de roquettes près de maisons dans les villes méridionales de Sderot et d’Ashkelon, lors de la dernière salve de roquettes lancée depuis la Bande de Gaza.

Un homme aurait été légèrement blessé à Sderot.

Pendant ce temps, les sirènes d’alerte à la roquette retentissent à nouveau à Sderot.

Tsahal frappe un site de lancement de mortier à Gaza ; un missile atterrit dans un parc de Beer Sheva

Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)
Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)

Tsahal a déclaré avoir mené une frappe aérienne contre un site de lancement de mortier du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien dans le sud de la Bande de Gaza, utilisé pour lancer des mortiers sur Israël plus tôt dans la journée.

L’armée a ajouté qu’elle continue de frapper des cibles à travers la Bande de Gaza à cette heure.

Ces frappes interviennent après qu’une importante salve de roquettes a été tirée sur le centre et le sud d’Israël.

L’une des roquettes a atterri dans un parc de la ville de Beer Sheva, dans le sud du pays.

Des images circulant sur Internet montrent la scène de l’impact de la roquette. Aucun blessé n’a été signalé.

Netanyahu : Nous sommes toujours au cœur de l’opération à Gaza

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'adressant à la nation au sujet des combats à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s'adressant à la nation au sujet des combats à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube)

S’adressant à la nation, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré qu’Israël était toujours en pleine opération contre le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien à Gaza.

Ses commentaires ont été faits malgré des informations faisant état d’un cessez-le-feu.

« Nous avons infligé au Jihad islamique le coup le plus important qu’il ait jamais subi », a déclaré Netanyahu, faisant référence à l’assassinat de trois hauts responsables terroristes.

S’adressant aux habitants du sud du pays qui subissent de plein fouet les tirs de roquettes, Netanyahu a déclaré que « ce n’est pas encore fini » et les a remerciés pour leur courage.

Le ministre de la Défense, Yoav Gallant, a également pris la parole et a souligné les réalisations de Tsahal et des forces de sécurité.

Il a répété que les combats « ne sont pas encore terminés ».

Tsahal déclare avoir touché 4 sites du Jihad islamique lors des dernières frappes

Tsahal a affirmé avoir pris pour cible plusieurs sites appartenant au groupe terroriste du Jihad islamique palestinien dans la Bande de Gaza.

L’armée a déclaré avoir touché quatre sites, dont des complexes de stockage d’armes, et un autre site utilisé par le commando naval du Jihad islamique palestinien.

Les frappes contre le groupe terroriste se poursuivent.

Tsahal publie des images des dernières frappes à Gaza

Tsahal a publié des images des dernières frappes aériennes dans la Bande de Gaza contre des cibles du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien.

Ces frappes font suite à des salves de roquettes lancés sur le sud et le centre d’Israël.

HaMahane HaMamlahti demande l’arrêt des réunions de la Knesset pendant les combats à Gaza

Le chef du parti HaMahane HaMamlahti Benny Gantz s'exprimant lors d'une réunion de sa faction, à la Knesset, à Jérusalem, le 19 avril 2023. (Crédit : Yonatan SIndel/Flash90)
Le chef du parti HaMahane HaMamlahti Benny Gantz s'exprimant lors d'une réunion de sa faction, à la Knesset, à Jérusalem, le 19 avril 2023. (Crédit : Yonatan SIndel/Flash90)

Le parti d’opposition HaMahane HaMamlahti a demandé à la coalition de mettre fin aux réunions des commissions de la Knesset, compte tenu de la situation sécuritaire.

« L’insistance à tenir des réunions de commissions en ce moment, au vu de la situation sécuritaire, y compris la participation des chefs municipaux, des agriculteurs, des professionnels et des citoyens, est un coup dur, et ne convient pas [à la situation] », a écrit le parti dans une déclaration.

« Les dirigeants municipaux doivent être avec les citoyens et ne pas se battre avec un État qui tente de réduire leurs budgets. La poursuite des discussions nuit à la résilience nationale », a ajouté le parti.

Netanyahu s’adressera à la nation au sujet des combats à Gaza

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le ministre de la Défense Yoav Gallant, le chef de la NSA Tzachi Hanegbi et le secrétaire militaire du Premier ministre, le général Avi Gil, évaluant la situation au quartier général de l'armée, à Tel Aviv, le 10 mai 2023. (Crédit : Haïm Zach/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le ministre de la Défense Yoav Gallant, le chef de la NSA Tzachi Hanegbi et le secrétaire militaire du Premier ministre, le général Avi Gil, évaluant la situation au quartier général de l'armée, à Tel Aviv, le 10 mai 2023. (Crédit : Haïm Zach/GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu effectuera une allocution télévisée sur les combats à Gaza à 20h40, selon son porte-parole.

Le ministre de la Défense, Yoav Gallant, prendra également la parole.

Ces discours interviennent parallèlement aux efforts égyptiens pour parvenir à un cessez-le-feu avec le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien, qui continue à tirer des roquettes sur Israël.

Tsahal effectue de nouvelles frappes à Gaza après la dernière salve de roquettes

Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/ Hatem Moussa)
Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/ Hatem Moussa)

Tsahal a annoncé qu’elle menait de nouvelles frappes aériennes dans la Bande de Gaza à la suite d’un barrage de roquettes tirées sur le sud et le centre d’Israël.

L’armée israélienne vise des sites appartenant au groupe terroriste du Jihad islamique palestinien.

Les médias palestiniens font état d’explosions entendues dans la Bande de Gaza.

Plus de 300 roquettes tirées ; une maison de Netivot touchée par des éclats d’obus

Des Israéliens courant se mettre à l'abri lors d'une alerte rouge, au restaurant Sun Yun à Tel Aviv, alors que des roquettes ont été tirées depuis la Bande de Gaza sur le centre d'Israël, le 10 mai 2023. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Des Israéliens courant se mettre à l'abri lors d'une alerte rouge, au restaurant Sun Yun à Tel Aviv, alors que des roquettes ont été tirées depuis la Bande de Gaza sur le centre d'Israël, le 10 mai 2023. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Tsahal a indiqué qu’avec la dernière salve de roquettes tirée, plus de 300 roquettes ont été tirées au total vers Israël aujourd’hui.

Le service de secours du Magen David Adom (MDA) a indiqué qu’aucun blessé n’a été signalé lors de la dernière salve de roquettes qui a visé les communautés voisines de Gaza, la région de Tel Aviv et Beer Sheva, mais qu’une personne a été blessée en tombant alors qu’elle courait vers l’abri anti-bombes – ou miklat.

Des éclats d’un missile d’interception système de défense aérienne Dôme de fer ont frappé une maison à Netivot, causant des dégâts matériels, sans faire de blessé.

 

Eli Cohen : Nous évaluons la proposition égyptienne de cessez-le-feu

Le ministre des Affaires étrangères, Eli Cohen, rend visite à des personnes blessées lors d'un attentat terroriste à l'hôpital Ichilov de Tel Aviv, le 8 avril 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90/Dossier)
Le ministre des Affaires étrangères, Eli Cohen, rend visite à des personnes blessées lors d'un attentat terroriste à l'hôpital Ichilov de Tel Aviv, le 8 avril 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90/Dossier)

Le ministre des Affaires étrangères, Eli Cohen, a confirmé à la chaîne publique israélienne Kan qu’Israël a reçu une proposition de cessez-le-feu de la part de l’Égypte.

« Nous sommes en train de l’évaluer », a-t-il déclaré.

Pendant ce temps, la Douzième chaîne a rapporté que le Premier ministre Benjamin Netanyahu devrait s’adresser à la nation plus tard dans la soirée

Un fonctionnaire israélien : Un cessez-le-feu sera jugé en fonction de la réalité sur le terrain

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le ministre de la Défense Yoav Gallant, le chef de la NSA Tzachi Hanegbi et le secrétaire militaire du Premier ministre, le général Avi Gil, évaluant la situation au quartier général de l'armée, à Tel Aviv, le 10 mai 2023. (Crédit : Haïm Zach/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le ministre de la Défense Yoav Gallant, le chef de la NSA Tzachi Hanegbi et le secrétaire militaire du Premier ministre, le général Avi Gil, évaluant la situation au quartier général de l'armée, à Tel Aviv, le 10 mai 2023. (Crédit : Haïm Zach/GPO)

Réagissant aux informations selon lesquelles l’Égypte a négocié un cessez-le-feu entre Israël et le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien à Gaza, un responsable israélien a déclaré qu’il attend de voir les résultats sur le terrain.

Le haut fonctionnaire a déclaré aux médias israéliens « qu’un cessez-le-feu ne sera jugé que par des actions sur le terrain, et non par des mots ».

Israël n’a pas officiellement confirmé la tenue de pourparlers en vue d’une trêve.

Une salve de roquettes est tirée sur Tel Aviv et Beer Sheva

Une salve de roquettes a été tirée sur le sud et le centre d’Israël malgré les informations faisant état d’un éventuel cessez-le-feu.

Une forte explosion a été entendue au-dessus de Beer Sheva après que les sirènes d’alerte à la roquette ont retenti dans la ville du sud pour la première fois dans l’escalade actuelle.

Des sirènes d’alerte se sont également déclenchées dans la région de Tel Aviv ainsi qu’à Sderot et Ashkelon.

Ces avertissements interviennent alors qu’un cessez-le-feu serait entré en vigueur.

Les médias égyptiens annoncent l’entrée en vigueur d’un cessez-le-feu

Les médias égyptiens ont rapporté qu’un cessez-le-feu entre Israël et le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien de Gaza est entré en vigueur.

Selon des informations antérieures, Le Caire jouait le rôle de médiateur et le Jihad islamique palestinien souhaitait mettre un terme aux hostilités actuelles.

Il n’y a pas encore eu de confirmation de la part d’Israël, qui souvent ne reconnaît pas les accords de trêve conclus avec les groupes terroristes.

Malgré l’annonce d’un cessez-le-feu, les sirènes d’alerte à la roquette continuent de retentir à Kissufim, près de la frontière de Gaza.

L’hôpital d’Ashkelon soigne 8 personnes blessées dans leur course vers un miklat

Des habitants de la ville d'Ashkelon, dans le sud d'Israël, assis devant un abri anti-bombes, alors que les tensions entre les terroristes palestiniens de la Bande de Gaza et Israël s'intensifient, le 10 mai 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
Des habitants de la ville d'Ashkelon, dans le sud d'Israël, assis devant un abri anti-bombes, alors que les tensions entre les terroristes palestiniens de la Bande de Gaza et Israël s'intensifient, le 10 mai 2023. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)

L’hôpital Barzilaï de la ville d’Ashkelon, dans le sud du pays, a indiqué qu’il soignait huit personnes qui se sont blessées en tombant dans leur course vers des abris anti-bombes – ou miklatim – alors que des roquettes étaient tirées sur la ville.

L’hôpital n’a pas précisé leur état de santé.

L’hôpital a indiqué que trois autres personnes ont été traitées pour une anxiété extrême avant d’être libérées.

Commandement du Front intérieur : Les mesures d’urgence prolongées jusqu’à vendredi

Des femmes israéliennes et un chien s'abritant dans un abri public contre les roquettes tirées depuis la Bande de Gaza ,à Ashkelon, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Tsafrir Abayov)
Des femmes israéliennes et un chien s'abritant dans un abri public contre les roquettes tirées depuis la Bande de Gaza ,à Ashkelon, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Tsafrir Abayov)

Le Commandement du Front intérieur a prolongé jusqu’à vendredi après-midi ses ordres d’urgence pour les communautés proches de Gaza.

Ces mesures prévoient la fermeture des écoles et des jardins d’enfants et limitent les rassemblements publics à moins de 10 personnes dans les zones ouvertes et à moins de 100 personnes dans les espaces protégés.

Les plages de la région resteront fermées et les lieux de travail ne seront autorisés à fonctionner que si les employés peuvent atteindre un abri anti-atomique dans le délai requis.

Auparavant, le ministre de la Défense, Gallant, avait demandé que la zone soit étendue à toutes les communautés situées dans un rayon de 80 kilomètres autour de Gaza, alors que les terroristes du Jihad islamique palestinien tiraient des centaines de roquettes sur Israël.

L’armée israélienne se concentre sur le Jihad islamique et non sur le Hamas

Le porte-parole de l'armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, s'adressant aux médias près de la frontière de Gaza, le 10 mai 2023 (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel).
Le porte-parole de l'armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, s'adressant aux médias près de la frontière de Gaza, le 10 mai 2023 (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel).

Le porte-parole de Tsahal, le contre-amiral Daniel Hagari, a déclaré que l’armée israélienne continuait à concentrer leurs frappes dans la Bande de Gaza sur le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien, malgré les menaces faite par le groupe terroriste palestinien du Hamas d’une réponse unifiée.

« Nous frappons ceux qui nous lancent des roquettes », a déclaré Hagari en réponse à une question du Times of Israel.

« Le Jihad islamique est derrière ces tirs de roquettes. Si d’autres factions s’y joignent, nous réagirons également contre elles », a-t-il ajouté.

Dans une déclaration, Hagari a indiqué que 25 % des roquettes tirées depuis Gaza au cours des dernières heures sont retombées dans la Bande de Gaza.

Il a ajouté que les objectifs de l’Opération Bouclier et Flèche ont été atteints avec l’assassinat de trois hauts responsables du Jihad islamique palestinien mardi matin, mais que Tsahal continuera à frapper pour empêcher les tirs de roquettes et priver le Jihad islamique palestinien de tout résultat.

« Il ne s’agit pas de cessez-le-feu. Il s’agit de défense et d’attaque », a déclaré Hagari en ce qui concerne les informations faisant état d’un éventuel cessez-le-feu.

La Fronde de David intercepte pour la première fois une roquette au-dessus de Tel Aviv

Essais d'interception du système de défense aérienne Fronde de David, le 19 mars 2019. (Crédit : Ministère de la Défense)
Essais d'interception du système de défense aérienne Fronde de David, le 19 mars 2019. (Crédit : Ministère de la Défense)

Lors du lancement de la salve de roquettes depuis la Bande de Gaza sur la région de Tel Aviv plus tôt aujourd’hui, le système de défense antimissile israélien Fronde de David a été utilisé pour intercepter avec succès l’un des projectiles, a indiqué une source militaire.

Il s’agit de la première interception réussie par le système.

Le système Fronde de David, produit par Rafael Advanced Defense Systems, est capable d’intercepter des roquettes et des missiles à une distance de 40 à 300 kilomètres.

Ce système, également connu sous le nom de « Baguette magique », est opérationnel en Israël depuis 2017 et constitue le niveau intermédiaire des capacités de défense antimissile multicouches d’Israël, qui comprennent également le Dôme de fer à courte portée et un niveau supérieur de systèmes Arrow 2 et Arrow 3, qui sont destinés à engager des missiles balistiques à longue portée.

En 2018, lors de sa première utilisation opérationnelle connue, deux missiles intercepteurs du système Fronde de David ont été tirés sur des roquettes lancées depuis la Syrie qui semblaient se diriger vers Israël mais qui ont finalement atterri à l’intérieur du territoire syrien.

L’Égypte s’efforce d’instaurer un cessez-le-feu à Gaza – Jihad islamique

De la fumée s’élevant après qu'une roquette tirée depuis la Bande de Gaza a touché la ville d'Ashkelon, dans le sud d'Israël, le 10 mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
De la fumée s’élevant après qu'une roquette tirée depuis la Bande de Gaza a touché la ville d'Ashkelon, dans le sud d'Israël, le 10 mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Des responsables du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien ont affirmé que l’Égypte travaille à la médiation d’un cessez-le-feu entre Israël et le groupe terroriste à Gaza.

Il n’y a pas encore eu de confirmation de la part d’Israël.

La chaîne publique israélienne Kan a rapporté que l’Égypte a dit à Israël que le Jihad islamique palestinien était intéressé par une trêve.

Le réseau Al-Jazeera a rapporté que les États-Unis et le Qatar participent également aux efforts visant à rétablir le calme.

Tsahal : 270 roquettes tirées sur Israël, dont 62 interceptées par le Dôme de Fer

Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)
Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, à Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)

L’armée israélienne a déclaré qu’à 16h, 270 roquettes et mortiers avaient été lancés sur Israël depuis la Bande de Gaza.

Tsahal a précisé que 205 de ces projectiles ont franchi la frontière, tandis que 65 sont retombés dans la Bande de Gaza.

Le système de défense aérienne Dôme de fer a intercepté 62 des roquettes. Trois ont atterri dans des zones urbaines. Les autres ont atterri dans des zones ouvertes sans causer de dégâts matériels, selon Tsahal.

L’armée a affirmé avoir mené des frappes contre 53 sites distincts, dont un total de 104 biens appartenant au groupe terroriste du Jihad islamique palestinien.

Gallant veut étendre les mesures d’urgence dans un rayon de 80 km autour de Gaza

Le ministre de la Défense Yoav Gallant, le 10 mai 2023. (Crédit : Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant, le 10 mai 2023. (Crédit : Ministère de la Défense)

Le ministre de la Défense Yoav Gallant souhaite obtenir l’approbation du gouvernement pour étendre les mesures d’urgence dans les communautés du sud d’Israël, ce qui donnera à l’armée la possibilité de fixer des directives de sécurité pendant l’Opération Bouclier et Flèche, toujours en cours.

Gallant a soumis une demande au secrétaire du cabinet Yossi Fuchs afin d’obtenir l’approbation du gouvernement pour des mesures s’appliquant aux communautés situées à moins de 80 kilomètres de la frontière israélienne avec la Bande de Gaza, d’où les terroristes ont déjà tiré des centaines de roquettes aujourd’hui.

Parmi les directives de sécurité figurent l’interdiction des grands rassemblements et la fermeture de plusieurs sites à l’entrée des civils.

MDA limite ses sirènes pour éviter toute confusion avec les alertes à la roquette

Une ambulance du service de secours du Magen David Adom, le 27 août 2022. (Crédit : MDA)
Une ambulance du service de secours du Magen David Adom, le 27 août 2022. (Crédit : MDA)

Le service de secours du Magen David Adom (MDA) a demandé à ses ambulanciers d’utiliser des avertissements différents afin que le public ne les confonde pas avec les sirènes d’alerte à la roquette.

« Il est important, en ces temps, de faire preuve d’une sensibilité maximale à l’égard des sentiments de la population israélienne. Afin d’éviter toute panique inutile, j’ai demandé ce matin aux équipes du Magen David Adom d’utiliser les sirènes des ambulances de manière raisonnable et d’utiliser d’autres moyens à leur disposition », a déclaré le directeur-général du MDA, Eli Bin.

Tsahal déclare avoir touché 40 lance-roquettes et mortiers du Jihad islamique

De la fumée s’élevant après une frappe aérienne israélienne dans la ville de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)
De la fumée s’élevant après une frappe aérienne israélienne dans la ville de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)

Tsahal a affirmé qu’au cours des dernières heures, leurs avions et hélicoptères ont touché une quarantaine de lance-roquettes et de mortiers du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien à Gaza.

Elles continuent d’attaquer les sites appartenant au groupe terroriste.

350 roquettes tirées dont 150 sont retombées à Gaza ou en mer – responsable militaire

Des traînées de fumée visibles suite aux roquettes tirées depuis Gaza vers Israël, dans le sud de la Bande de Gaza, le 10 mai 2023. ( Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Des traînées de fumée visibles suite aux roquettes tirées depuis Gaza vers Israël, dans le sud de la Bande de Gaza, le 10 mai 2023. ( Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Une source militaire a déclaré au site d’information Ynet que les terroristes palestiniens ont tiré quelque 350 roquettes et mortiers en direction d’Israël au cours des dernières heures.

Cependant, il a noté qu’environ 150 projectiles sont tombés à l’intérieur de la bande de Gaza ou ont atterri dans la mer.

Les tireurs tués par l’armée à Qabatiya faisaient partie du Jihad islamique

Des troupes israéliennes opérant en Cisjordanie, le 10 mai 2023. (Crédit :  Armée israélienne)
Des troupes israéliennes opérant en Cisjordanie, le 10 mai 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Une branche locale du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien a affirmé que les deux tireurs abattus par les troupes israéliennes dans la ville de Qabatiya en Cisjordanie ce matin faisaient partis du groupe terroriste.

Dans un communiqué, le groupe basé à Jénine a déclaré qu’Ahmed Jamal Assaf, 19 ans, est un combattant de l’unité de Qabatiya du Jihad islamique palestinien, et que Rani Walid Qatanat, 24 ans, est un membre de la brigade dite « de Jénine ».

Lapid et Gantz réitèrent leur soutien aux frappes militaires sur Gaza

Le chef de l'opposition Yaïr Lapid, à gauche, et le chef du parti HaMahane HaMamlahti, Benny Gantz, à droite, à la Knesset, le 20 février 2003. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le chef de l'opposition Yaïr Lapid, à gauche, et le chef du parti HaMahane HaMamlahti, Benny Gantz, à droite, à la Knesset, le 20 février 2003. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les chefs des partis d’opposition Yaïr Lapid et Benny Gantz se sont rencontrés à la Knesset, où ils ont discuté de « l’importance de soutenir l’activité opérationnelle de Tsahal et des forces de sécurité », dans une déclaration commune publiée par leurs partis respectifs – Yesh Atid et HaMahane HaMamlahti.

Lapid et Gantz ont tous deux publié des déclarations de soutien aux forces de sécurité israéliennes, peu après que l’armée de l’Air israélienne a tué mardi trois hauts responsables du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien.

L’attaque, elle-même une réponse aux salves de roquettes tirées par le Jihad islamique palestinien sur le sud d’Israël la semaine dernière, a provoqué une nouvelle volée de plus de 100 roquettes tirées sur le sud et le centre d’Israël cet après-midi.

Les deux hommes ont également discuté de la « coordination des actions conjointes » concernant les négociations sur la réforme du système judiciaire avec la coalition, actuellement menées par la résidence présidentielle.

Responsable israélien : Le Hamas n’est pas impliqué dans les tirs de roquettes actuels

Yahya Sinwar, chef du Hamas à Gaza, prononçant un discours lors d'un rassemblement à l'occasion de la "Journée de Jérusalem", ou Journée d’Al-Qods, sur un terrain de football dans la ville de Gaza, le 14 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair) 
Yahya Sinwar, chef du Hamas à Gaza, prononçant un discours lors d'un rassemblement à l'occasion de la "Journée de Jérusalem", ou Journée d’Al-Qods, sur un terrain de football dans la ville de Gaza, le 14 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair) 

Un haut fonctionnaire israélien a déclaré au site d’information Walla que le Hamas n’avait pas participé aux tirs de roquettes sur Israël.

« Le Hamas n’a aucun intérêt à s’impliquer », a déclaré le haut fonctionnaire, tout en précisant que le groupe terroriste palestinien dispose d’un centre de commandement commun avec le Jihad islamique palestinien.

« Le Hamas n’est pas actif et n’agira pas, bien qu’il fasse des déclarations », a-t-il ajoute.

Israël prend le Hamas, qui dirige Gaza, responsable de toute violence émanant de la Bande de Gaza, mais il semble vouloir distinguer l’implication des différentes factions cette fois-ci, afin d’empêcher l’escalade du conflit.

Netanyahu : Nous sommes prêts à étendre l’opération et à porter des coups sévères

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une réunion avec des maires du sud du pays pendant une attaque de roquettes en provenance de Gaza, le 10 mai 2023. (Autorisation)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une réunion avec des maires du sud du pays pendant une attaque de roquettes en provenance de Gaza, le 10 mai 2023. (Autorisation)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est adressé aux maires du sud du pays lors d’une attaque à la roquette en provenance de Gaza.

Netanyahu leur a dit qu’Israël est prêt « à la fois à étendre l’opération en cours et à infliger des coups sévères à Gaza, aujourd’hui et à l’avenir », dans un extrait vidéo de la conversation diffusée par son bureau.

Netanyahu a affirmé qu’Israël a le dessus et a exprimé son soutien aux habitants du sud qui subissent la majeure partie des tirs.

Deux personnes tuées lors de l’attaque à Rafah – 19 morts à Gaza

Les Palestiniens pleurant Mohammed Abu Taima, tué lors d'une frappe aérienne israélienne, à Khan Younis dans la Bande de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)
Les Palestiniens pleurant Mohammed Abu Taima, tué lors d'une frappe aérienne israélienne, à Khan Younis dans la Bande de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)

Le ministère de la Santé de la Bande de Gaza, dirigé par le groupe terroriste palestinien du Hamas, a déclaré que deux Palestiniens avaient été tués lors d’une frappe israélienne près de la ville de Rafah, dans le sud de la Bande de Gaza.

Le ministère a précisé que les deux morts et une personne blessée ont été transportés à l’hôpital Abu Yousef al-Najjar.

Cette frappe porte à 19 le nombre de morts à Gaza depuis le lancement de l’opération militaire israélienne.

Plus de 100 roquettes ont été tirées sur Israël

Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, dans la ville de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Hatem Moussa)
Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, dans la ville de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Hatem Moussa)

Les médias israéliens ont rapporté que des terroristes de Gaza ont tiré plus de 100 roquettes sur Israël au cours des dernières heures.

La plupart ont été interceptées par le système de défense aérienne Dôme de fer.

Tsahal n’a pas encore fourni de détails officiels sur les salves de roquettes.

Nouvelles images des frappes aériennes contre les lance-roquettes du Jihad islamique

De la fumée et du feu suite à une explosion causée par une frappe aérienne israélienne sur la ville de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Adel Hana)
De la fumée et du feu suite à une explosion causée par une frappe aérienne israélienne sur la ville de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Adel Hana)

Tsahal a publié d’autres images des frappes aériennes contre des lanceurs de roquettes du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien dans la Bande de Gaza.

L’armée de l’Air continue de frapper des cibles alors que des dizaines de roquettes sont tirées vers Israël.

Les Palestiniens ont fait état de plusieurs victimes dans les dernières frappes.

Plusieurs victimes suite à la frappe aérienne sur le sud de la Bande de Gaza – AP

Des secouristes palestiniens tirant une civière ensanglantée après des frappes aériennes israéliennes, à Khan Younis dans la Bande de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)
Des secouristes palestiniens tirant une civière ensanglantée après des frappes aériennes israéliennes, à Khan Younis dans la Bande de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Fatima Shbair)

Les médias palestiniens ont fait état de plusieurs victimes suite à une frappe aérienne israélienne à Rafah, dans le sud de la Bande de Gaza.

Leur état de santé n’est pas encore clair.

Plus tôt, le ministère de la Santé, dirigé par le Hamas, a fait état de 17 morts et de 37 blessés à la suite des frappes israéliennes depuis le début de l’opération militaire dans la Bande de Gaza.

L’Autorité aéroportuaire : Ben Gurion fonctionne normalement malgré les roquettes

Des personnes s'accroupissant sur le bord de la route alors que les sirènes d'alerte à la roquette retentissent près de Tel Aviv, le 10 mai 2023. (Crédit : Shoshana Solomon)
Des personnes s'accroupissant sur le bord de la route alors que les sirènes d'alerte à la roquette retentissent près de Tel Aviv, le 10 mai 2023. (Crédit : Shoshana Solomon)

L’Autorité aéroportuaire a déclaré que l’aéroport international Ben Gurion fonctionne normalement malgré les tirs de roquettes dans la région de Tel Aviv.

Un communiqué a indiqué que les itinéraires de vol sont coordonnés avec l’armée de l’Air israélienne.

Toutefois, les données de suivi des vols indiquent qu’au moins un vol de British Airways a été détourné vers Larnaca, à Chypre.

Une frappe de l’armée fait un mort dans le nord de Gaza – AP

Des volutes de fumée se dégageant après des frappes militaires israéliennes sur des cibles du Jihad islamique palestinien, à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : Saïd Khatib/AFP)
Des volutes de fumée se dégageant après des frappes militaires israéliennes sur des cibles du Jihad islamique palestinien, à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : Saïd Khatib/AFP)

Les autorités sanitaires palestiniennes de la Bande de Gaza ont annoncé qu’une personne avait été tuée et que plusieurs autres avaient été blessées lors d’une frappe israélienne.

Le ministère de la Santé, dirigé par le groupe terroriste du Hamas, a indiqué que les blessés ont été transportés à l’hôpital indonésien à la suite d’une frappe dans le nord de la Bande de Gaza.

Cette frappe porte à 17 le nombre de morts palestiniens, selon les autorités sanitaires.

40 roquettes tirées sur Eshkol, une tombe sur le toit d’un jardin d’enfants ; aucun blessé

Un porte-parole des communautés d’Eshkol, situées à la frontière de Gaza, a déclaré que jusqu’à présent, une quarantaine de roquettes ont été tirées sur la région.

Une roquette a atterri sur le toit d’un jardin d’enfants, causant des dégâts mineurs.

Aucun blessé n’a été signalé.

L’hôpital d’Ashkelon soigne 2 personnes blessées dans leur course vers un miklat

Des personnes quittant un abri entre les sirènes de raids aériens avertissant de l'arrivée de roquettes tirées depuis la Bande de Gaza, à Sderot, dans le sud d'Israël, près de la frontière avec Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Tsafrir Abayov)
Des personnes quittant un abri entre les sirènes de raids aériens avertissant de l'arrivée de roquettes tirées depuis la Bande de Gaza, à Sderot, dans le sud d'Israël, près de la frontière avec Gaza, le 10 mai 2023. (Crédit : AP Photo/Tsafrir Abayov)

L’hôpital Barzilaï de la ville d’Ashkelon, dans le sud du pays, a indiqué qu’il soignait deux personnes qui se sont blessées en tombant dans leur course vers des abris anti-bombes – ou miklatim – alors que des roquettes étaient tirées sur la ville.

L’hôpital n’a pas précisé leur état de santé.

L’hôpital a indiqué que trois autres personnes ont été traitées pour une anxiété extrême avant d’être libérées.

Sderot : Une maison a été directement touchée – aucun blessé n’est à déplorer

Une roquette tirée depuis Gaza a touché de plein fouet une maison de la ville de Sderot, dans le sud du pays, a rapporté la Douzième chaîne.

La municipalité avait précédemment déclaré qu’une roquette avait atterri dans la ville, mais n’avait pas fourni de détails supplémentaires.

Aucun blessé n’a été signalé pour le moment.

Tir de roquette sur Tel Aviv – Les vols brièvement empêchés d’atterrir à Ben Gurion

Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, dans la ville de Gaza, le 10 mai 2023. L'aviation israélienne a frappé des cibles dans la Bande de Gaza pour la deuxième journée consécutive mercredi, tuant au moins un Palestinien et rapprochant la région d'une nouvelle série de combats violents. (Crédit : AP Photo/Hatem Moussa)
Des roquettes lancées depuis la Bande de Gaza vers Israël, dans la ville de Gaza, le 10 mai 2023. L'aviation israélienne a frappé des cibles dans la Bande de Gaza pour la deuxième journée consécutive mercredi, tuant au moins un Palestinien et rapprochant la région d'une nouvelle série de combats violents. (Crédit : AP Photo/Hatem Moussa)

Des vols ont été brièvement empêchés d’atterrir à l’aéroport international Ben Gurion lors d’une salve de roquettes tirées depuis la Bande de Gaza sur la région de Tel Aviv.

Le site d’information Ynet a rapporté que les avions qui étaient sur le point d’atterrir ont été priés de tourner en rond hors de portée pendant plusieurs minutes avant d’être autorisés à atterrir.

Les sirènes d’alerte retentissent autour de Tel Aviv – des explosions sont entendues

Les sirènes d’alerte aux roquettes ont retenti pour la première fois à Tel Aviv et dans les villes voisines de Ramat Gan et Givatayim.

Les sirènes ont également retenti à Bat Yam et à Holon alors que les terroristes de Gaza ont tiré des roquettes à plus longue portée pour la première fois.

Des explosions ont été entendues dans la région.

Nouvelle salve de roquettes tirées sur les villes frontalières de Gaza et Ashkelon

Les sirènes d’alerte aux roquettes ont à nouveau retenti dans les villes et communautés proches de la frontière de Gaza et dans la ville méridionale d’Ashkelon, alors qu’une nouvelle salve de roquettes a été tirée.

Le système de défense aérienne Dôme de fer a intercepté de nombreuses roquettes.

Le service de secours du Magen David Adom (MDA) a indiqué que, pour l’heure, il n’y a pas de blessés, bien que plusieurs personnes soient traitées pour une anxiété sévère.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.