Gantz: Israël refuse une intensification des affrontements en Cisjordanie mais..
Rechercher

Gantz: Israël refuse une intensification des affrontements en Cisjordanie mais..

« Nous serons obligés d’annuler les mesures destinées à aider l’économie et la société palestiniennes après l’année du coronavirus, » met en garde le ministre de la Défense

Un émeutier palestinien jette un pneu en feu sur un tas lors d'affrontements avec l'armée israélienne près de l'implantation juive de Beit El à proximité de Ramallah en Cisjordanie, le 14 mai 2021 (Crédit : ABBAS MOMANI / AFP)
Un émeutier palestinien jette un pneu en feu sur un tas lors d'affrontements avec l'armée israélienne près de l'implantation juive de Beit El à proximité de Ramallah en Cisjordanie, le 14 mai 2021 (Crédit : ABBAS MOMANI / AFP)

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a déclaré qu’Israël ne souhaitait pas une intensification des affrontements en Cisjordanie, un jour après qu’au moins neuf émeutiers palestiniens auraient été tués par les forces de sécurité israéliennes lors de violents affrontements.

« Parallèlement aux combats dans la bande de Gaza, nous assistons également à une escalade dans d’autres secteurs [militaires], parmi lesquels la Judée et la Samarie », a déclaré Gantz après avoir tenu une évaluation sécuritaire avec de hauts responsables au commandement central de Tsahal, en utilisant le nom biblique de la Cisjordanie.

« Je veux transmettre un message aux Palestiniens de Judée et de Samarie – l’État d’Israël n’a aucun intérêt à une escalade en Judée et en Samarie mais est prêt à affronter n’importe quel scénario », poursuit-il. « À Gaza, les habitants souffrent à cause du régime du Hamas, tandis que les Palestiniens de Judée et de Samarie peuvent profiter d’une économie calme et stable. »

Il met également en garde les dirigeants palestiniens contre des tensions enflammées et dit que s’il y a une augmentation des attaques terroristes, « nous serons obligés d’annuler les mesures destinées à aider l’économie et la société palestiniennes après l’année du coronavirus. »

Vendredi, la police et les forces de sécurité israéliennes ont continué d’essayer de réprimer les émeutes à travers le pays, avec des affrontements entre des officiers et des résidents arabes qui se sont étendus jusqu’au nord d’Israël au cours de la journée. De violents combats ont été signalés à Jérusalem-Est dans la soirée.

En ce qui concerne Gaza, Gantz dit que « nous avons fait payé un très lourd tribut au Hamas au cours de la dernière journée » et qu’Israël a plus de plans d’attaque dans sa manche.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...