Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Israël se dit déterminé à mener « jusqu’au bout » sa guerre contre le Hamas

Eli Cohen a jugé que déposer les armes "à ce stade serait un cadeau à l'organisation terroriste Hamas"

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu dirigeant la réunion hebdomadaire du cabinet dans son bureau, à Jérusalem, le 10 décembre 2023. (Crédit : Ronen Zvulun/Pool/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu dirigeant la réunion hebdomadaire du cabinet dans son bureau, à Jérusalem, le 10 décembre 2023. (Crédit : Ronen Zvulun/Pool/AFP)

Israël s’est dit déterminé mercredi à mener « jusqu’au bout » sa guerre contre le mouvement terroriste islamiste palestinien Hamas à Gaza.

Israël a promis de détruire le Hamas après son attaque sans précédent menée le 7 octobre dans le sud d’Israël, qui a fait environ 1 200 morts, en majorité des civils, selon les autorités. Quelque 240 personnes ont aussi été enlevées et emmenées de force à Gaza par le Hamas et d’autres groupes alliés.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis de poursuivre le combat contre le Hamas.

« Rien ne nous arrêtera. Nous irons jusqu’au bout, jusqu’à la victoire », a-t-il dit en évoquant « la grande souffrance » causée par les pertes militaires ainsi que les « pressions internationales » en faveur d’un cessez-le-feu.

Netanyahu faisait écho aux propos de son ministre des Affaires étrangères Eli Cohen qui a jugé que déposer les armes « à ce stade serait un cadeau à l’organisation terroriste Hamas ».

Tous deux réagissaient notamment à la résolution non contraignante massivement adoptée mardi en Assemblée générale à l’ONU, réclamant un « cessez-le-feu humanitaire immédiat » à Gaza, – une résolution qui ne condamnait pas les atrocités barbares du Hamas.

Signe des pressions internationales croissantes, le président américain Joe Biden a déclaré qu’Israël risquait de perdre le soutien international à cause de ses « bombardements aveugles » à Gaza. Mais il a réaffirmé « la nécessité de supprimer le Hamas », classé organisation terroriste par les Etats-Unis, l’Union européenne, le Royaume-Uni et le Japon notamment.

Le conseiller américain à la sécurité nationale Jake Sullivan, se rend en Israël jeudi et vendredi et s’entretiendra avec Netanyahu.

Washington et Londres ont en parallèle annoncé mercredi une nouvelle série de sanctions contre des responsables du Hamas, afin de lutter contre son financement.

Côté aide, le Cogat, l’organe du ministère israélien de la Défense supervisant les activités civiles dans les Territoires palestiniens, a affirmé que 195 camions d’aide humanitaire étaient entrés mardi dans le territoire en guerre, en nette hausse comparé aux jours précédents, même si cela reste très inférieur au niveau d’avant-guerre.

Israël contrôle l’entrée de l’aide internationale à Gaza via l’unique point de passage ouvert de Rafah, avec l’Egypte. En raison des combats, cette aide parvient très difficilement plus au nord.

Fin novembre, une trêve de sept jours a permis de libérer 105 otages en échange de prisonniers palestiniens détenus pour atteinte à la sécurité, tandis que 135 autres, morts et vivants selon l’armée, restent retenus à Gaza.

Les familles de captifs vivent dans l’angoisse de savoir si leurs proches sont encore vivants, et poursuivent coûte que coûte leurs efforts pour tenter d’obtenir leur libération.

Des proches d’otages américains ont rencontré mercredi pour la première fois Joe Biden à la Maison Blanche, et d’autres ont été reçus par le maire de New York Eric Adams à l’occasion de la fête juive de Hanoukka.

A Jérusalem, les familles de captifs ont installé un campement devant le Parlement pour réclamer une libération des otages avec des panneaux : « le temps manque, il faut agir ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.