L’ambassadeur d’Israël à l’ONU déclare à l’AIPAC: Bernie Sanders est un « idiot »
Rechercher

L’ambassadeur d’Israël à l’ONU déclare à l’AIPAC: Bernie Sanders est un « idiot »

"Nous ne voulons pas de Sanders à l'AIPAC, ni en Israël", a déclaré Danny Danon, au sujet du candidat démocrate américain, qui avait qualifié Netanyahu de "raciste réactionnaire"

Le sénateur Bernie Sanders, candidat démocrate à la présidence des États-Unis, lors d'un rassemblement de campagne, le 29 février 2020 à Virginia Beach, en Virginie. (Crédit : AP Photo/Steve Helber)
Le sénateur Bernie Sanders, candidat démocrate à la présidence des États-Unis, lors d'un rassemblement de campagne, le 29 février 2020 à Virginia Beach, en Virginie. (Crédit : AP Photo/Steve Helber)

L’ambassadeur d’Israël aux Nations Unies a qualifié dimanche le candidat démocrate américain à la présidence, Bernie Sanders, d’ « idiot ignorant », deux jours avant le test décisif pour le leader juif, lorsque les primaires se tiendront dans 14 États lors du Super Tuesday.

Lors d’une conférence organisée par l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC), Danny Danon a fait cette remarque – qui pourrait être interprétée comme une ingérence israélienne dans le processus électoral aux États-Unis – en réaction aux propos de Sanders, qui a récemment qualifié le Premier ministre Benjamin Netanyahu de « raciste réactionnaire ».

« Quiconque traite le Premier ministre d’Israël de « raciste » est soit un menteur, soit un idiot ignorant, soit les deux », a déclaré Danon. « Nous ne voulons pas de Sanders à l’AIPAC. Nous ne voulons pas de lui en Israël. »

De tous les candidats démocrates à la présidence, Sanders a été le plus virulent sur la question israélo-palestinienne, appelant à une approche américaine « impartiale » plus favorable à la cause palestinienne.

L’ambassadeur israélien aux Nations unies, Danny Danon, s’exprime lors d’une réunion du Conseil de sécurité au siège des Nations unies, le 11 février 2020. (AP Photo/Seth Wenig)

Dimanche dernier, Sanders a déclaré sur Twitter qu’il n’assisterait pas à la conférence annuelle de l’AIPAC, le puissant lobby pro-israélien, soulignant qu’il était « préoccupé par la plate-forme que l’AIPAC offre aux dirigeants qui expriment leur sectarisme et qui s’opposent aux droits fondamentaux des Palestiniens ».

Lors d’un débat la semaine dernière, Sanders a déclaré que « en ce moment, malheureusement, tragiquement, en Israël, par l’intermédiaire de Bibi Netanyahu, vous avez un raciste réactionnaire qui dirige maintenant ce pays ».

Sanders a également déclaré que s’il était élu président, il envisagerait de déplacer l’ambassade américaine de Jérusalem à Tel Aviv.

Pour Howard Kohr, directeur général de l’AIPAC, la relation privilégiée entre Israël et les Etats-Unis « est menacée d’être bousculée comme jamais auparavant ».

« Une part croissante et très active de l’électorat (américain) rejette fondamentalement la valeur d’une alliance entre les Etats-Unis et Israël », a-t-il estimé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...