L’armée en alerte après l’entrée brève en Israël d’un drone du Liban
Rechercher

L’armée en alerte après l’entrée brève en Israël d’un drone du Liban

L'armée a indiqué que le drone est resté sous surveillance en permanence. Cette infiltration aérienne suit des informations sur des frappes contre le Hezbollah en Syrie

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un drone, en juin 2010. Illustration. (Crédit : Ofer Zidon/Flash90)
Un drone, en juin 2010. Illustration. (Crédit : Ofer Zidon/Flash90)

Un petit drone est entré depuis le Liban dans l’espace aérien israélien dans l’après-midi de mercredi, a fait savoir l’armée. Des avions-chasseurs ont immédiatement décollé sur alerte.

Selon l’armée israélienne, le drone est rapidement retourné sur le territoire libanais.

« Il y a quelques instants, les soldats de Tsahal ont remarqué un drone, venu du territoire libanais, qui est entré dans l’espace aérien de l’Etat d’Israël avant de repartir au Liban. Le drone a été suivi par les militaires », a fait savoir l’armée dans un communiqué.

Cet incident est survenu quelques heures après des frappes israéliennes présumées contre des sites en Syrie contrôlés par le groupe terroriste du Hezbollah.

Le Hezbollah, allié de l’Iran, maintient une présence significative dans le sud du Liban, malgré une résolution de l’ONU visant à le conserver hors de la zone.

Selon des informations syriennes et libanaises, ce raid mené avant l’aube par Israël a pris pour cible des infrastructures établies par le Hezbollah dans la région de Tel al-Harra ces derniers mois, suite à la conquête de la zone par le dictateur syrien Bashar el-Assad, le mois dernier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...