L’attaché culturel israélien assistera au festival du cinéma israélien à Paris
Rechercher

L’attaché culturel israélien assistera au festival du cinéma israélien à Paris

La ministre de la Culture Miri Regev a retiré le soutien israélien au festival qui a choisi de diffuser Foxtrot, un film primé aux Ophirs mais critiqué par l'état juif

Le film ‘Foxtrot' de Samuel Maoz. (Crédit : autorisation)
Le film ‘Foxtrot' de Samuel Maoz. (Crédit : autorisation)

Selon le ministère israélien des Affaires étrangères qui s’est exprimé mardi, l’attaché culturel israélien en France participera au Festival du film israélien à Paris, et non l’ambassadeur, après que les organisateurs ont refusé les demandes de Jérusalem de présenter en ouverture un film autre que le controversé « Foxtrot ».

La ministre de la Culture, Miri Regev, a retiré le soutien israélien à la 18ème édition du festival qui aura lieu du 13 mars au 20 mars 2018, au cinéma Majestic Passy, dans le 16e arrondissement de la capitale.

« Foxtrot » se concentre sur le chagrin des parents pour leur fils déchu, et inclut une scène dans laquelle les soldats de l’armée israélienne dissimulent le meurtre de quatre jeunes Arabes, tués par erreur.

Regev, qui a admis n’avoir jamais vu le film, l’a fustigé à plusieurs reprises, affirmant qu’il « montre les soldats de l’armée israélienne de manière trompeuse comme des meurtriers et nuit à la réputation des troupes israéliennes.

Festival du film israélien : « Manque de chance, Miri Regev a débarqué à Paris »

Miri Regev, ministre de la Culture, dans un faux discours télévisé publié sur sa page Facebook au moment de la cérémonie des Ophir, le 19 septembre 2017. (Crédit : capture d’écran YouTUbe)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...