Rechercher

Le nouvel ambassadeur de l’UE a présenté ses lettres de créance à Herzog

Les nouveaux ambassadeurs d'Italie, de Suisse et du Rwanda ont également présenté leurs lettres de créance à Herzog

Le nouvel ambassadeur de l'UE en Israël, Dimiter Tzantchev, présente ses lettres de créance au président Isaac Herzog, à Jérusalem, le 6 décembre 2021. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
Le nouvel ambassadeur de l'UE en Israël, Dimiter Tzantchev, présente ses lettres de créance au président Isaac Herzog, à Jérusalem, le 6 décembre 2021. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

Le nouvel ambassadeur de l’Union européenne (UE) en Israël, Dimiter Tzantchev, a présenté lundi ses lettres de créance au président Isaac Herzog à Jérusalem.

M. Herzog a déclaré à M. Tzantchev – qui a déjà travaillé en Israël en tant que représentant de son pays d’origine, la Bulgarie – que les relations entre Israël et l’UE étaient essentielles.

« Je crois vraiment au partenariat avec l’Union européenne ; je pense que c’est le partenariat naturel pour Israël », a déclaré M. Herzog, qui a de nouveau souligné l’importance d’empêcher l’Iran d’obtenir des armes nucléaires.

Selon le bureau du président, M. Tzantchev a affirmé que l’UE soutenait pleinement les récents accords d’Abraham qui ont normalisé les relations entre Israël et des voisins arabes.

Les nouveaux ambassadeurs d’Italie, de Suisse et du Rwanda ont également présenté leurs lettres de créance à Herzog.

Une délégation de jeunes législateurs européens s’est récemment entretenue avec le Times of Israël au sujet de leur première visite en Israël le mois dernier, soulignant que leur rencontre avec des startups et un briefing par le responsable du droit international du ministère des Affaires étrangères avaient été particulièrement utiles pour leur compréhension des succès et des défis israéliens contemporains.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...