Le Syrien qui a attaqué un homme en kippa à Berlin accusé d’agression
Rechercher

Le Syrien qui a attaqué un homme en kippa à Berlin accusé d’agression

Knaan Al S. a été filmé en train de frapper un Arabe israélien qu'il a pris pour un Juif, ce qui a déclenché des manifestations de soutien "Berlin porte la kippa"

Les participants au rassemblement  "Berlin porte la kippa", le 25 avril 018. (Crédit : AFP / Tobias SCHWARZ)
Les participants au rassemblement "Berlin porte la kippa", le 25 avril 018. (Crédit : AFP / Tobias SCHWARZ)

Un Syrien vivant à Berlin a été accusé d’agression après avoir attaqué un Arabe israélien portant une kippa.

L’agresseur présumé, un Palestinien syrien vivant en Allemagne depuis 2015, a été identifié uniquement comme Knaan Al S, en raison des lois allemandes sur la protection de la vie privée, selon l’Associated Press. Il a été accusé vendredi accusé de voies de fait causant des lésions corporelles et de diffamation. Il s’est rendu deux jours après l’attaque du 17 avril.

Pendant son agression, l’assaillant a frappé l’homme avec sa ceinture et a répété le mot arabe pour Juif, « Yahudi ». La victime, Adam Armouch, un Arabe israélien, a filmé l’attaque sur son téléphone portable. Il était accompagné d’un homme de 24 ans portant également une kippa qui a déclaré avoir été agressé verbalement par trois hommes.

Armoush, 21 ans, qui n’est pas juif, a dit à l’agence de presse Deutsche Welle qu’il avait grandi dans une famille arabo-chrétienne à Haïfa, en Israël, et a dit qu’il avait mis la kippa afin de voir « à quel point il est dangereux de marcher dans les rues de Berlin en tant que juif aujourd’hui ».

L’attaque a eu lieu dans le quartier branché de Prenzlauer Berg, qui est fréquenté par de nombreux Israéliens vivant à Berlin. Il abrite également une communauté juive orthodoxe située autour de la Lauder Yeshivas Beis Zion et de la synagogue Kahal Adass Jisroel Berlin.

Cette agression a amené des milliers de Juifs et de non-Juifs à porter des kippot et à participer à des rassemblements « Berlin porte la kippa » à Berlin et dans d’autres villes allemandes pour dénoncer l’antisémitisme.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...