Les rebelles syriens signalent de nouvelles frappes israéliennes près de Damas
Rechercher

Les rebelles syriens signalent de nouvelles frappes israéliennes près de Damas

L’opération aurait ciblé des postes du régime dans la région du mont Qasioun ; il n’y aurait ni blessé, ni dégât

F-16 israéliens en formation. (Crédit : Tsahi Ben-Ami/Flash90)
F-16 israéliens en formation. (Crédit : Tsahi Ben-Ami/Flash90)

L’aviation de l’armée de l’air israélienne aurait mené des frappes aériennes près de la capitale syrienne mercredi matin, quelques heures après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a juré de continuer à viser les convois d’armes, balayant les rumeurs d’ordre russe pour interrompre les frappes.

Les médias d’opposition syriens ont indiqué que les frappes aériennes avaient eu lieu dans la région du mont Qasioun, près de Damas, pendant la nuit.

Les raids israéliens ont visé des postes militaires syriens de la région, selon les médias. Il s’agirait de la quatrième série de frappes aériennes attribuées à Israël en Syrie en moins d’une semaine.

Jérusalem n’a pas confirmé cette information. Il n’y aurait ni blessé, ni dégât.

Les forces syriennes luttent contre une nouvelle offensive rebelle dans les quartiers est de la capitale depuis dimanche.

Vue générale du quartier rebelle de Jobar, à l'est de la capitale syrienne Damas, après une frappe aérienne, le 21 mars 2017. (Crédit : Ammar Suleiman/AFP)
Vue générale du quartier rebelle de Jobar, à l’est de la capitale syrienne Damas, après une frappe aérienne, le 21 mars 2017. (Crédit : Ammar Suleiman/AFP)

Mardi, des affrontements ont fait rage entre les forces du régime d’une part, et les combattants de l’opposition et les jihadistes alliés du front Fateh al-Sham, l’ancienne branche d’Al-Qaïda en Syrie.

Un journaliste de l’AFP à Damas Est a signalé une importante explosion au lever du soleil mardi, suivi d’affrontements et de bombardements des forces gouvernementales contre les positions de l’opposition.

Mardi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a démenti que Moscou ait ordonné à Israël de mettre fin aux frappes aériennes dans le pays déchiré par la guerre civile, et a juré de continuer à attaquer les convois d’armes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...