Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

A Gaza City, des frappes nocturnes ont visé des terroristes qui avaient pris part au massacre du 7 octobre et détenu des otages

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Photo d'illustration : Des Palestiniens inspectent les dégâts près d'un bâtiment détruit pendant un bombardement israélien dans le camp de réfugiés d'al-Shati, à Gaza City, le 22 juin 2024. (Crédit : Omar al-Qattaa/AFP)
Photo d'illustration : Des Palestiniens inspectent les dégâts près d'un bâtiment détruit pendant un bombardement israélien dans le camp de réfugiés d'al-Shati, à Gaza City, le 22 juin 2024. (Crédit : Omar al-Qattaa/AFP)

Des terroristes du Hamas qui avaient participé au massacre du 7 octobre sur le sol israélien et qui avaient aidé à conserver des otages en captivité ont été pris pour cible lors de frappes aériennes qui ont eu lieu à Gaza City dans la nuit de lundi à mardi, a fait savoir l’armée.

Tsahal a précisé que les avions de chasse avaient bombardé deux bâtiments situés dans le camp d’al-Shati et dans le quartier Daraj, à Gaza City – des bâtiments qui, ont précisé les militaires, étaient utilisés par le Hamas. Des terroristes y avaient établi leur base dans les locaux d’une école.

« Les terroristes avaient été impliqués dans la planification d’un grand nombre d’attentats contre Israël et certains d’entre eux avaient aidé à détenir des otages et ils avaient pris part au massacre du 7 octobre », selon l’armée israélienne.

Elle a dit avoir mené des opérations de surveillance aérienne, utilisé des « munitions de précision » et employé d’autres systèmes de renseignement pour minimiser au maximum les atteintes aux civils lors de ces attaques.

Au moins dix Palestiniens auraient été tués dans la frappe qui a eu lieu à al-Shati et notamment une sœur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. A Daraj, au moins huit personnes auraient perdu la vie, selon les médias palestiniens de Gaza.

« L’organisation terroriste du Hamas viole de manière continue le droit international en exploitant systématiquement les structures civiles et en utilisant la population civile comme bouclier humain lors de ses activités terroristes contre Israël », a déclaré Tsahal dans un communiqué.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.