Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Après l’arrêt de la CIJ, le Premier ministre déclare qu’Israël est en « guerre juste » et se battra jusqu’à la « victoire totale »

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'exprimant dans une vidéo, le 19 janvier 2024. (Capture d'écran)
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'exprimant dans une vidéo, le 19 janvier 2024. (Capture d'écran)

Israël rejette la tentative « ignoble » de nier son droit à se défendre et continuera à combattre le Hamas, déclare le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la suite d’un arrêt provisoire de la Cour internationale de justice appelant Jérusalem à prendre des mesures pour empêcher la commission d’actes génocidaires contre les Palestiniens.

« L’engagement d’Israël envers le droit international est inébranlable. Tout aussi inébranlable est notre engagement sacré à continuer à défendre notre pays et à défendre notre peuple », déclare Netanyahu dans une vidéo en anglais mise en ligne.

« La tentative ignoble de priver Israël de ce droit fondamental est une discrimination flagrante à l’encontre de l’État juif, et elle a été rejetée à juste titre. L’accusation de génocide portée contre Israël n’est pas seulement fausse, elle est scandaleuse, et les personnes décentes du monde entier devraient la rejeter », poursuit-il.

Déclarant que le Hamas est une organisation « génocidaire », Netanyahu affirme que la guerre d’Israël est menée contre « les terroristes, et non contre les civils palestiniens », ajoutant que le Hamas a juré de répéter les « atrocités » du 7 octobre « encore et encore ».

Malgré la guerre, « nous continuerons à faciliter l’aide humanitaire et à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour mettre les civils à l’abri, même si le Hamas les utilise comme boucliers humains », déclare-t-il.

« À la veille de la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste, je m’engage une nouvelle fois, en tant que Premier ministre d’Israël, à ce que cela ne se reproduise plus jamais », déclare-t-il, promettant de « continuer à faire ce qui est nécessaire pour défendre notre pays et notre peuple ».

Le bureau de Netanyahu publie également une déclaration en hébreu sur la décision, affirmant qu’Israël mène une « guerre juste » contre « les monstres du Hamas qui ont assassiné, violé, décapité et kidnappé nos citoyens ». Contrairement à la version anglophone, la déclaration ne mentionne pas l’aide humanitaire.

« L’affirmation selon laquelle Israël se livre à un génocide contre les Palestiniens n’est pas seulement fausse, elle est scandaleuse, et le fait que le tribunal ait accepté d’en délibérer est une marque de déshonneur qui ne s’effacera pas avant plusieurs générations », a déclaré le Premier ministre.

Il promet également qu’Israël continuera à se battre « jusqu’à la victoire totale, jusqu’à ce que nous vainquions le Hamas, que nous rapatrions tous les captifs et que nous fassions en sorte que Gaza ne soit plus jamais une menace pour Israël ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.