Rechercher

Biden en désaccord avec Lapid, la diplomatie est « le meilleur moyen » contre l’Iran

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le président américain Joe Biden a publiquement exprimé son désaccord avec l’insistance du Premier ministre Yair Lapid selon laquelle la diplomatie n’arrêtera pas le programme nucléaire iranien.

« Je continue de croire que la diplomatie est le meilleur moyen », dit-il.

En même temps, Biden réaffirme « l’engagement inébranlable des États-Unis d’Amérique en ce qui concerne la sécurité d’Israël. »

« Nous ferons en sorte qu’Israël puisse se défendre, par lui-même ».

Biden ajoute que sa visite a renforcé son « amour et respect profonds pour Israël ».

Il souligne que les États-Unis « continueront à œuvrer pour une paix négociée entre Israël et les Palestiniens. »

Il affirme « qu’Israël doit rester un État juif indépendant et démocratique. » « La meilleure façon d’y parvenir reste une solution à deux États pour deux peuples, qui ont tous deux des racines profondes et anciennes dans cette terre. » Tout ce qui éloigne les parties de cette solution ne peut que « nuire à la sécurité à long terme d’Israël. »

En réponse à une question, Biden affirme que les États-Unis travaillent « très, très dur » pour qu’Israël fasse partie du programme d’exemption de visa.

Biden déclare qu’il portera un message de paix de la part d’Israël aux pays du Golfe.

Le président déclare qu’Israël et les États-Unis vont coopérer sur les systèmes de défense antimissile à laser à haute énergie.

La guerre de la Russie en Ukraine « doit être un échec stratégique », déclare M. Biden, « et le monde libre doit maintenir sa détermination à aider l’Ukraine à défendre sa démocratie. » « Les États-Unis continueront à soutenir l’Ukraine et le peuple ukrainien ».

C’est vous qui le dites...