Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

Des familles d’otages détenus à Gaza célèbrent Yom HaAtsmaout avec une cérémonie alternative

Brandissant des pancartes indiquant « Pas d’otages, pas d’indépendance », plus de 1 000 personnes assistent à une cérémonie alternative de Yom HaAtsmaout dans un amphithéâtre romain près de Binyamina.

L’événement, co-organisé par un proche d’un homme présumé retenu en otage à Gaza, est censé servir d’alternative à la cérémonie annuelle du Jour de l’Indépendance organisée par le gouvernement et qui se tient à Jérusalem.

« Alors que le gouvernement organise un défilé ostentatoire, lâche, méprisant, déconnecté et sans public, les familles des otages et les citoyens inquiets organisent une cérémonie digne et appropriée, connectée à l’opinion publique », peut-on lire dans un communiqué du co-organisateur Noam Dan, dont le cousin Ofer Kalderon a été enlevé à Gaza le 7 octobre au kibboutz Nir Oz.

L’événement comprend une cérémonie d’extinction des torches, une image négative de l’allumage traditionnel des torches lors de la cérémonie de Jérusalem. Les torches signifient « l’abandon, la négligence, le mépris et la désertion », affirment les organisateurs.

Certains proches d’otages ont néanmoins critiqué cette extinction comme étant inappropriée et à contre-courant.

« C’est un geste choquant », a déclaré Yaron Or, dont le fils Avinatan Or est également présumé être retenu en otage. « Si allumer des torches célèbre les succès, alors les éteindre est le message inverse. Nous n’éteignons pas les torches. Ne jetez pas le bébé avec l’eau du bain », a déclaré Yaron au Times of Israel, en réponse à une demande de commentaire.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.