Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Des manifestants défilent avec des cercueils à Raanana pour réclamer un accord pour les otages

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Des cercueils représentant ce qui arrivera aux otages du Hamas sans un accord pour leur libération, à Ra'anana Junction, le 21 avril 2024. (Crédit : Avishaï Reisner)
Des cercueils représentant ce qui arrivera aux otages du Hamas sans un accord pour leur libération, à Ra'anana Junction, le 21 avril 2024. (Crédit : Avishaï Reisner)

Les manifestations et les rassemblements en faveur du retour des otages de Gaza se poursuivent dimanche soir, alors que le pays se prépare à la première nuit de Pessah.

À Raanana, les manifestants défilent avec des cercueils pour faire comprendre ce qui pourrait arriver si le gouvernement ne conclut pas d’accord pour ramener les otages chez eux.

Un manifestant explique que leur marche a lieu 30 ans après que Benjamin Netanyahu a défilé au même carrefour avec des cercueils en 1994, accusant le Premier ministre de l’époque, Yitzhak Rabin, d’avoir « tué le sionisme » avec les Accords d’Oslo.

Alors que le rassemblement de Raanana transporte les cercueils sur une route principale, il tient également des banderoles sur lesquelles on peut lire : « Sans les otages, il n’y a pas d’Israël. »

À Tivon et à Jérusalem, les manifestants ont installé des tables de seder vides dans les centres-villes, appelant à la libération des otages.

« S’ils n’ont pas de seder, nous n’en aurons pas non plus », disent les manifestants de Tivon.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.