Israël en guerre - Jour 196

Rechercher

Des routes à Tel Aviv et Beer Sheva bloquées, après l’appel des familles d’otages à descendre dans la rue

Des manifestants réclamant à un accord pour libérer les otages détenus par le Hamas dans la bande de Gaza bloquant l'autoroute Ayalon, à Tel Aviv, le 30 mars 2024. (Crédit : Rony Shapiro/Pro-Democracy Protest Movement)
Des manifestants réclamant à un accord pour libérer les otages détenus par le Hamas dans la bande de Gaza bloquant l'autoroute Ayalon, à Tel Aviv, le 30 mars 2024. (Crédit : Rony Shapiro/Pro-Democracy Protest Movement)

Suite à un appel du Forum des familles d’otages et disparus aux Israéliens à descendre dans la rue, des foules d’Israéliens défilent le long de la rue Dizengoff à Tel Aviv pour demander la libération des otages.

Le Forum des familles d’otages et disparus a lancé un appel il y a environ une heure pour une marche de masse, de la « Place des Otages » à la « Porte Begin » de la Kirya et à la rue Dizengoff.

Le site d’information Ynet rapporte que les manifestants ont bloqué la circulation dans la rue et appellent les personnes assises à des bars à se joindre à eux.

Ailleurs à Tel Aviv, des manifestants réclamant un accord pour les otages contournent les barricades de la police et bloquent l’autoroute Ayalon en direction du nord.

Des manifestants bloquant une partie de l’autoroute Ayalon, à Tel Aviv, le 30 mars 2024. (Crédit : Amir Goldstein/Pro-Democracy Protest Movement)

Le Times of Israel constate que deux manifestants sont appréhendés.

La police stationne un canon à eau sur l’autoroute et fait appel à la garde montée pour disperser les manifestants. À leur tour, les protestataires tournent vers le sud sur l’autoroute Ayalon et continuent de marcher avant de s’arrêter et de bloquer la circulation.

La police interpelle plusieurs manifestants et leur inflige des amendes.

Dans la ville de Beer Sheva, au sud, des manifestants bloquent Yitzhak Rager, artère principale de la ville, et appellent à la libération des otages et à l’organisation d’élections législatives anticipées sans délai.

Des manifestants bloquant l’artère principale de Beer Sheva, appelant à un accord pour la libération des otages et à des élections législatives anticipées, le 30 mars 2024. (Crédit : Tanya Zion-Waldoks/Pro-Democracy Protest Movement)
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.