Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

Gallant fustigé par le Likud après avoir affirmé que les Palestiniens liés à l’AP étaient la moins mauvaise option pour diriger Gaza

Le ministre de la Défense Yoav Gallant au large de la bande de Gaza, le 10 mars 2024. (Crédit : Elad Malka/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant au large de la bande de Gaza, le 10 mars 2024. (Crédit : Elad Malka/Ministère de la Défense)

Le ministre de la Défense Yoav Gallant a déclaré lors d’une réunion du cabinet de sécurité plus tôt dans la journée que la meilleure option dont disposait Israël pour la gestion de Gaza après-guerre étaient les Palestiniens locaux affiliés à l’Autorité palestinienne, a rapporté la Treizième chaîne.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a pratiquement rejeté l’idée, essayant plutôt de promouvoir des clans non affiliés au Hamas ou à l’AP, bien que l’idée soit largement considérée comme totalement non viable.

Gallant a déclaré aux ministres du cabinet de sécurité qu’Israël se trouvait face à plusieurs options, la pire étant le maintien du Hamas au pouvoir si l’armée israélienne ne parvient pas à démanteler complètement l’infrastructure militaire du groupe terroriste. La prochaine option, un peu moins mauvaise, serait l’occupation israélienne permanente de Gaza, que Tsahal paierait en sang et en ressources importantes qu’elle ne pourrait pas utiliser en Cisjordanie et à la frontière libanaise.

Un autre scénario potentiel serait celui du chaos à Gaza – potentiellement du genre de celui qui a conduit à l’incident du convoi humanitaire du mois dernier, au cours duquel des dizaines de personnes auraient été tuées. Cela entraînerait une pression importante de la part de la communauté internationale et Israël devrait quand même consacrer une quantité importante d’énergie à Gaza, a déclaré Gallant.

Selon le ministre de la Défense, la moins mauvaise option serait que les Palestiniens locaux gouvernent la bande de Gaza. Mais comme cet organe ne sera pas le Hamas, cela signifie que « de temps en temps, il examinera ce qui se dit à Ramallah », a déclaré Gallant, cité par la Treizième chaîne.

Cette position a rendu furieux les ministres du Likud Miri Regev et Yariv Levin, qui ont accusé Gallant de « promouvoir l’Autorité palestinienne ».

Gallant a répliqué en affirmant que ceux qui payaient le prix de l’indécision du gouvernement sur cette question étaient les soldats de Tsahal.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.