Israël en guerre - Jour 146

Rechercher

Herzog s’entretient avec Harris et salue le soutien des États-Unis au « droit et au devoir d’Israël de se défendre »

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

La vice-présidente américaine Kamala Harris serrant la main du président Isaac Herzog alors qu'ils s'adressent aux médias avant une réunion, à l'Eisenhower Executive Office Building, à Washington, le 19 juillet 2023. (Crédit : Saul Loeb/AFP/Dossier)
La vice-présidente américaine Kamala Harris serrant la main du président Isaac Herzog alors qu'ils s'adressent aux médias avant une réunion, à l'Eisenhower Executive Office Building, à Washington, le 19 juillet 2023. (Crédit : Saul Loeb/AFP/Dossier)

Le président Isaac Herzog s’est entretenu avec la vice-présidente américaine Kamala Harris dans la journée de dimanche, ont indiqué leurs bureaux respectifs.

« J’ai eu le plaisir de m’entretenir ce soir avec la vice-présidente américaine Kamala Harris, qui a souligné l’engagement inébranlable du président américain Joe Biden, ainsi que le sien et celui de l’administration, en faveur du bien-être et de la sécurité de l’État d’Israël », a indiqué Herzog sur Twitter.

« Je l’ai remerciée pour le soutien continu des Etats-Unis au droit et au devoir d’Israël de se défendre – sur toutes ses frontières. Je l’ai également remerciée pour les efforts continus des États-Unis afin que tous les otages rentrent chez eux, ce qui doit être une priorité urgente pour le monde entier », ajoute-t-il.

Le communiqué de la Maison Blanche reprend les mêmes éléments et précise que Kamala Harris « a réitéré notre soutien inébranlable à Israël et à son droit de se défendre face aux menaces du Hamas, et elle a de nouveau condamné le Hamas en tant qu’organisation terroriste barbare qui a perpétré un horrible massacre le 7 octobre et s’est livrée à des violences sexuelles brutales ».

Herzog et Harris ont « discuté des efforts visant à empêcher que le conflit à Gaza ne s’étende à l’ensemble de la région, y compris au Liban et à la mer Rouge ».

Ils ont également « parlé du passage à des opérations de moindre intensité à Gaza, de la libération de tous les otages, de l’importance de protéger la vie des civils et d’accroître l’aide humanitaire à Gaza », indique le communiqué de la Maison Blanche, ajoutant qu’ils ont également « discuté de la planification en cours pour l’après-conflit à Gaza et des progrès réalisés sur ce front ».

Harris « a réitéré les positions américaines, notamment sur le fait qu’Israël doit être en sécurité, qu’il ne doit pas y avoir de déplacement forcé des Palestiniens de Gaza et que les Palestiniens doivent avoir un horizon politique prometteur », indique la Maison-Blanche, ajoutant que le vice-président « a également réitéré que les États-Unis souhaitent voir un Moyen-Orient plus intégré, plus connecté et plus prospère ».

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.