Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

Inquiètes pour leurs proches, les familles se réjouissent de la libération de 13 autres otages

Jimmy Miller assiste à un rassemblement de solidarité pour la libération des otages à Tel Aviv, le 24 novembre 2023. (Crédit : Canaan Lidor/Times of Israel)
Jimmy Miller assiste à un rassemblement de solidarité pour la libération des otages à Tel Aviv, le 24 novembre 2023. (Crédit : Canaan Lidor/Times of Israel)

Vendredi a été le jour le plus heureux depuis longtemps pour la famille de Shiri Bibas, mère de deux garçons de moins de 4 ans, enlevée avec son mari et leurs deux fils par des terroristes du Hamas le 7 octobre.

La famille Bibas resten retenue en otage. Ils ne font pas partie des 13 Israéliens libérés aujourd’hui de Gaza, et les autorités n’ont donné à leurs proches aucune date estimée pour leur libération.

Leurs proches sont soulagés par la libération de 13 autres otages, tous des femmes ou des enfants. Cela « remplit nos cœurs d’une joie que nous n’avons pas ressentie depuis le début », a déclaré Jimmy Miller, le cousin de Shiri Bibas, au Times of Israel.

L’enlèvement de Shiri Bibas est emblématique. Les vidéos de sa capture la montrent dans le kibboutz Nir Oz, terrifiée, alors qu’elle tient dans ses bras ses deux fils roux, Ariel et Kfir.

Au total, 50 Israéliens doivent être libérés en échange de 150 prisonniers palestiniens au cours d’un cessez-le-feu de quatre jours qui a débuté vendredi. La famille de Bibas espère qu’elle, ses fils et son mari Yarden font partie des 37 Israéliens restants qui feront partie du reste de l’échange.

Plusieurs proches des otages qui feraient partie des 37 Israéliens restants ont déclaré que les autorités ne les avaient pas encore informés d’une éventuelle libération de leurs proches lors d’un futur échange, a rapporté vendredi la Douzième chaîne.

Miller et plusieurs autres proches ont participé ce soir à un rassemblement de solidarité avec les otages sur la place des Otages de Tel Aviv, en face du quartier général de l’armée. Ils portaient des T-shirts ornés d’un dessin de la famille Bibas.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.