Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Israël à l’Egypte : elle ne plaisante ni en ce qui concerne les otages ni avec l’offensive de Rafah

Les familles des otages réunies pour exiger un accord sur les otages avant la réunion du cabinet de guerre, devant les quartiers généraux de l'armée de la Kirya, à Tel Aviv, le 25 avril 2024. (Crédit : Danor Aharon/Mouvement de protestation pour la démocratie)
Les familles des otages réunies pour exiger un accord sur les otages avant la réunion du cabinet de guerre, devant les quartiers généraux de l'armée de la Kirya, à Tel Aviv, le 25 avril 2024. (Crédit : Danor Aharon/Mouvement de protestation pour la démocratie)

Les discussions entre les responsables israéliens et une délégation égyptienne de haut niveau envoyée pour discuter des efforts visant à parvenir à un accord avec le Hamas sur les otages et de l’offensive imminente d’Israël à Rafah ont pris fin.

Un haut responsable israélien a déclaré à la presse israélienne que les discussions avaient été « très bonnes, ciblées, tenues dans un bon esprit et qu’elles avaient progressé dans tous les paramètres. »

Le responsable a confié à Ynet que les Égyptiens semblaient prêts à faire pression sur le Hamas pour parvenir à un accord et que, « en arrière-plan, les intentions d’Israël de procéder à l’offensive de Rafah étaient très sérieuses ».

Le responsable israélien a dit qu’Israël avait averti qu’il n’accepterait pas que le Hamas traîne les pieds sur la question de la libération des otages pour tenter de prévenir l’opération de Tsahal et a noté que des réservistes avaient été mobilisés.

« C’est notre dernière chance avant que nous n’entrions dans Rafah », a affirmé le responsable à la Douzième chaîne.

Il a réitéré la volonté d’Israël de n’accepter que 33 otages vivants dans la première phase de l’accord.

Le responsable a également indiqué qu’Israël était prêt à faire d’autres concessions majeures, comme autoriser le retour des habitants du nord de la bande de Gaza et retirer ses forces d’un corridor clé traversant la bande de Gaza, selon la Douzième chaîne.

Un officiel égyptien, qui s’est confié sous le couvert de l’anonymat, avait indiqué avant la rencontre que le plus haut responsable des services de renseignement égyptiens, Abbas Kamel, à la tête de la délégation, avait prévu de discuter avec Israël d’une « nouvelle approche » en vue d’un cessez-le-feu prolongé dans la bande de Gaza.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.