Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

La reine de Jordanie pense que les enfants israéliens n’ont pas été massacrés par le Hamas le 7 octobre

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

La reine Rania Al-Abdullah de Jordanie s'exprime lors de la conférence technologique Web Summit à Lisbonne, au Portugal, le mercredi 2 novembre 2022. (Crédit : AP Photo/Armando Franca)
La reine Rania Al-Abdullah de Jordanie s'exprime lors de la conférence technologique Web Summit à Lisbonne, au Portugal, le mercredi 2 novembre 2022. (Crédit : AP Photo/Armando Franca)

Lors d’une interview à CNN dans laquelle elle s’est gardée de condamner le groupe terroriste et a accusé l’Occident de pratiquer une politique de « deux poids, deux mesures » au détriment des Palestiniens, la reine Rania de Jordanie a dit qu’il était possible qu’aucun enfant israélien n’ait été massacré, pas davantage que des bébés n’aient été décapités, lors de l’attaque du Hamas le 7 octobre dernier.

« Au début du conflit, le site Internet de CNN a titré sur des enfants israéliens massacrés dans un kibboutz israélien mais à la lecture de l’histoire, on s’aperçoit que cela n’a pas été vérifié de manière indépendante », a-t-elle dit.

Christiane Amanpour, pour CNN, lui a répondu que de nombreuses preuves prouvaient que des enfants et d’autres personnes de tous âges avaient été tués avec une extrême brutalité lors de l’assaut dans le sud d’Israël.

Rania a préféré parler des souffrances palestiniennes qui se sont intensifiées à Gaza depuis cet assaut.

« Au Moyen-Orient, à commencer par la Jordanie, tout le monde est choqué et déçu par la réaction du monde face à cette catastrophe qui se déroule sous nos yeux. Depuis deux semaines, nous voyons clairement qu’il existe deux poids, deux mesures dans le monde. »

« Le 7 octobre, le monde a immédiatement et sans équivoque soutenu Israël et son droit à se défendre, et a condamné l’attaque… Ce que nous avons vu, ces deux dernières semaines, c’est que le monde est bien silencieux ».

« C’est la première fois dans l’histoire moderne qu’il y a une telle souffrance humaine et que personne n’appelle à un cessez-le-feu », a ajouté la reine Rania.
« Ce silence est assourdissant, et pour beaucoup, dans notre région, il est le signe que le monde occidental est complice. »

« Est-ce qu’on nous dit que c’est mal de tuer une famille, une famille entière, sous la menace d’une arme, mais qu’il est acceptable de les bombarder à mort ? Pour moi, il y a deux poids, deux mesures, c’est flagrant. C’est extrêmement choquant pour le monde arabe. »

« Je suis mère, et c’est horrible de voir ces mères palestiniennes écrire le nom de leurs enfants dans leurs mains, parce que le risque qu’ils soient tués dans des bombardements, que leurs corps ne soient plus que des cadavres, est élevé », a poursuivi Rania.

« Je veux rappeler au monde que les mères palestiniennes aiment leurs enfants comme toutes les autres mères au monde. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.