Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

L’armée dit avoir détruit un tunnel du Hamas qui entrait en Israël sur plusieurs centaines de mètres

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

L’armée a expliqué avoir localisé et détruit trois tunnels majeurs du Hamas dans le secteur de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza – l’un d’entre eux entrait notamment sur le territoire israélien – précisant que ces souterrains étaient surveillés par Israël depuis des années.

L’un de ces tunnels avait été découvert il y a une décennie pour la première fois et pendant la guerre de 2021 à Gaza, il avait fait l’objet d’une frappe aérienne et plusieurs membres du Hamas étaient morts dans cette attaque, selon Tsahal.

Au début de la guerre actuellement en cours, le même souterrain avait été frappé à plusieurs endroits, ce qui avait empêché qu’il soit utilisé. Il avait essuyé des bombardements au cours des dernières semaines, ont remarqué les militaires.

Le deuxième tunnel avait été trouvé en 2014 et à l’époque, il entrait dans le territoire israélien. Il avait été détruit. Tsahal a indiqué que le Hamas ne l’avait pas réparé et que ces dernières semaines, c’est une autre partie du souterrain, dans les profondeurs de Gaza, qui a été démolie.

Le troisième tunnel avait été localisé en 2019, avant que la barrière frontalière souterraine séparant Israël de Gaza ne soit construite, selon l’armée. Une branche du tunnel pénétrait sur le territoire israélien sur plusieurs centaines de mètres et il était depuis surveillé et contrôlé.

« Des capteurs et des explosifs ont été placés dans le tunnel de manière à pouvoir être utilisés par l’armée, si nécessaire, dans le cadre d’une opération spéciale contre le réseau souterrain de l’organisation terroriste du Hamas », a fait savoir l’armée.

Tsahal a précisé que le souterrain avait été ciblé à de nombreuses reprises depuis le début du conflit et que des opérations avaient été menées de manière à rendre inutilisable la section qui entrait au sein de l’État juif.

Le reste a été détruit, ces dernières semaines.

Les militaires ont expliqué que le tunnel n’avait pas été utilisé par le Hamas pendant le massacre du 7 octobre et qu’il était resté sous haute surveillance dans le cadre du conflit.

Cela fait des années que Tsahal affirme qu’aucun tunnel n’entre plus en Israël depuis la construction de la barrière souterraine, dont les travaux s’étaient terminés en 2021.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.