Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

Le Hamas affirme qu’Israël voulait la libération des « recrues féminines », faisant apparemment référence à des civils

Le représentant principal du Hamas au Liban, Osama Hamdan, à gauche, le chef des relations arabes du Hamas, Khalil al-Hayya, au centre, et le secrétaire général du Front populaire de libération de la Palestine, Talal Naji, arrivant pour une conférence de presse lors d'une visite à Damas, le 19 octobre 2022. (Crédit : Louai Beshara/AFP)
Le représentant principal du Hamas au Liban, Osama Hamdan, à gauche, le chef des relations arabes du Hamas, Khalil al-Hayya, au centre, et le secrétaire général du Front populaire de libération de la Palestine, Talal Naji, arrivant pour une conférence de presse lors d'une visite à Damas, le 19 octobre 2022. (Crédit : Louai Beshara/AFP)

Un haut responsable du Hamas a affirmé que le groupe « avait proposé plusieurs options » à Israël pour poursuivre la trêve, mais que celles-ci avaient été refusées.

S’adressant à Al Jazeera, Khalil al-Hayya, membre du bureau politique du groupe terroriste au Qatar, a affirmé qu’Israël avait exigé la libération des « recrues féminines ».

Israël avait exigé la libération des jeunes femmes civiles, dont plusieurs sont détenues par le Hamas, avant toute autre libération. Le groupe terroriste considère régulièrement ces femmes comme des soldates potentielles, même si elles ne sont pas en service.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.